Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 00:15

La Maçonnerie Corrigée

Aprentissage

  Reception

Lorsqu'on veut recevoir un prophane dans la Respectable société on Commence par l'enfermer seul dans une chambre, Ensuitte on ouvre la loge d'apprentif, Celuy qui le propose demande la parolle et dit qu'il a reconnu dans M.r. un desir ardent d'être reçu maçon qu'il est d'un aage Capable de discrétion d'une Condition libre et honeste homme, que si la Respectable loge Consent qu'il soit reçu il repond de luy . des lors ce frere prend le titre de parein. si toute la loge y consent on leve la main et on frappe par neuf coups dans ses mains et on dit trois fois vivat. Cela fait le frere parein sort de la loge le glaive a la main et va garder le Recipiendaire il ne doit point luy parler ni meme Repondre aux questions que le prophane pouroit lui faire et surtout avoir un air severe. pendant ce tems on prepare dans la loge ce qui est necessaire pour la reception tout etant pret le frere terrible fait prendre sa place par le frere thuileur et va chercher le Recipiendaire aqui il dit jurés moi foi dhoneste homme que dans le cas ou vous ne pourriez pas être reçu vous ne révéllerez aucune chose de ce que vous allez voir. il le promet appres le frere terrible et le frere parein le conduisent dans une chambre ou on ne voit point clair allors de le frere parein luy dit. jusqu'icy Mr j'ay toujours été votre appuy et je ne vous ait point abandonné mais nesperez plus En moy des ce moment je vous quitte et vous remets Entre les mains du frere terrible je ne vous suis plus rien vous mêtes moins qu'un etranger un grand Espace nous sépare il n'y a plus d'amitié ny la moindre liaisons Entre nous. il sort aussy tot. allors le frere terrible sempare de luy et lui demande si sa Resolution dêtre reçu maçon est bien ferme et s'il se sent assez de force pour soutenir les rudes Epreuves par les quels il va passer aquoy le recipiendaire ayant repondu le frere rerrible luy dit je vous laisse avous meme et je vous abandonne a vos Reflections je vais Rendre Conte a la loge de la Resolutions que vous temoignez il sort effectivement et lenferme dans la chambre noire. pendant une demi heures au bout de ce tems le frere terrible sort pour la seconde fois de la loge toujours le Glaive à la main. il va rejoindre le recipiendaire et prend allors un air extremement sevère et lui demande sil a murement réfléchi sur ce qu'il alloit faire a quoi le recipi ayant repondu le frere terrible luy dit n'est ce pas par curiosité Mr que vous desirez être Reçu..

R…..

ne seriez vous pas un espion qui ne feroit semblant d'avoir de zêle et qui Révélleroit Ensuite Les secrets qu'on vous auroit Confié.

R…..

votre dessein est-il si vous avez le bonheur d'être reçu de rester fidelement attaché à la loge qui veut bien vous Recevoir au nombre de ses Enfans.

R…..

etes vous Resolu de suivre ses statuts exactement

R…..

si vous etiez sollicitez par quelqu'un de vos intime amis de quitter notre loge pour Entrer dans une autre que feriez vous

R…..

avez vous bien Réfléchi sur ce que je vous ai dit de vous Consulter sur la force qui est nécessaire pour soutenir les terrible epreuve par lesquels vous allez passer.

R…..

promettez une seconde fois de ne Rien Reveller de ce qui va se passer si vous ne pouviez pas être Reçu.

R…..

etc. toutte ces questions faitte Le frere terrible Lui demande Son argent et lui ôte tout ce qu'il peut avoir de métal sur lui apres quoi il lui fait quitter son habit et sa veste et lui ôte son bras gauche de sa chemise lui découvre le genouil droit lui fait mettre le soulier gauche en pentoufle et après lui avoir bandé les yeux lui jette brusquement une corde au col après quoy il le prend par la main et le conduit à la porte de la loge ou il frape trois coups le frère terrible qui en loge annonce par trois coups au second surveillant Qu'on frape à la porte en maçon le second surveillant le dit de la même façon au premier surveillant qui le reporte au vénérable le vénérable dit au premier surveillant faites voir qui c'est et rendez m'en conte Le frere premier surveillant le dit au second qui le dit au frere terrible (on voit la façon dont on annonce quelque chose au vénérable ainsy on ne le repettera plus.) Le frere terrible va demander au frere introducteur ce qu'il demande aquoi le frere introducteur repond que c'est un gentil homme aveugle qui demande a voir la lumierre ce qui est raporté au vénérable le vénérable dit faitte lui demander son nom son âge sa qualité et si c'est sa propre volonté aquoy le Recipiendaire ayant Repondu et la Reponce raportée au vénérable Le vénérable dit faitte le Entrer a la maniere accoutumée Le frere terrible ouvre la porte et dit au frere introducteur de le faire entrer. allors le frere introducteur Le jette brusquement Entre les bras du frere terrible (qui Redevient pour lors frere thuilleur) En lui disant jusqu'icy j'ay été ton appui et ton deffendeur mais tu veux ./. etre Reçu, va je t'abandonne à ton Malheureux sort Le frere Thuilleur Le reçoit Entre ses bras et aidé du frere terrible ils le transporte Entre les deux surveillants (tous les freres pendant ce tems sont dans un profond silence). allors le venerable dit. que m'amenez vous icy frere terrible R tres vénérable c'est un prophane qui demande a Etre Reçu maçon. sur cette Reponce le vénérable lui fait les mêmes questions que lui a fait c'y devant le frere terrible a quoy il ajoüte que sil se repend de s'être présenté ou sil ne se sent pas la force nécessaire pour soutenir les epreuves par lesquels il va passer il peut encore se retirer ./. absolument Se Retirer. a quoi le Recipiendaire ayant Répondu le venerable dit. nous voulons bien encore avoir la condessendance de vous laisser réfléchir un moment frere terrible menez faire des Réfflexions. on le mene brusquement dans un Coin de la chambre (ou loge) en lui disant de bien faire attention a ce que lui a dit le vénérable il y a des loges ou le grabats est pratiqué voici ce que c'est. il y a le frere orateur couché par terre la teste couverte d'un linge teint de sang cet endroit est obscur et n'a pour toute lumiere qu'une petitte lanterne proche la teste de l'orateur. notès qu'en arrivant le frere terrible fait semblant de les quitter appres lui avoir expressement deffendu d'oster son bandeau. allors le frere orateur Lui demande son nom et ce qu'il vient faire icy. que les maçons sont des jens impitoiable qui l'ont mis dans un etat affreux pour avoir révélé un seul un seul de leurs signes il lui ordonne de se débander et de venir le secourir. Si le Recipiendaire s'aprête a oter son bandeau ou l'arrache tout affait le frere terrible l'en empeche et le reprend vivement sur sa désobeissance appres quoi il le rameine au venerable qui feint de ne vouloir plus le recevoir sous pretexte qu'il ne gardera pas les secrets de l'ordre puis qu'il desobeit en si peu de chose allors les freres demandent grace et on le fait voyager mais cet usage me paroit tenir un peu du romanesque. voici la façon dont je me sert au bout dune ou deux minuttes le frere terrible rameine le récipiendaire entre les deux surveillants le venerable l'interroge de nouveaux sur sa resolution dans les epreuves qu'il va essuier. il lui dit encore. que pensez vous des maçons ne pensez vous pas que se soient des jens adonnés au libertinage et a tous les dereglements dereglements les plus affreux pourquoi gardent ils leurs secrets avec tant dexactitude on ne cachent pas ordinairement ce qui est bon bien au contraire. vous avez sendoute entendu parler quelquefois le public sur nos misteres et c'est ainsy qu'ils parle de nous dites moy quelles idées vous avez de notre ordre, et sur tout soyez sincere, songez que vous êtes dans le sejour de la verité. sur la réponce du recipiendaire le vénérable dit faittes le voyager ce qu'on fait par trois fois appres quoy on le rameine entre les deux surveillants dans ces voyages on jette de la poix raisinne devant luy sur la flame d'un flambeau ce qui fait une grande lumierre et ce pour eprouver sa fermeté. il y a meme des loges ou on fait passer le récipiendaire sur des basculles pour l'épouvanter. Enfin lors qu'il est a l'occident le venerable luy demande sil persiste toujours dans sa resolution

R…..

Vous le voulez. les epreuves par lesquels vous allez passer ne sonts pas capable de vous détourner de votre dessein

R…..

Vous le voulez, vous le voulez,etc

R…..

frere terrible ôtés luy le premier neud du bandeau . persistez vous toujours,

R…..

vous le voulez,

R…..

allors le vénérable frappe un grand coup sur l'hôtel et dit faittes lui voir la lumierre. dans ce moment le frere terrible lui enlève le bandeau on jette une forte poignée de poix raisine devant les yeux du recipiendaire ce qui l'éblouït et dans le meme tems tous les freres tournent la pointe de leurs glaives devant son corps le vénérable lui dit. touttes ces eppées que vous voyez contre vous Monsieur sont autant de glaives remis entre les mains des freres pour vous punir si vous etes assez malheureux pour reveller les secrets qui vont vous etres confiëz mais aussy les freres seront toujours prets a s'en servir pour vous deffendre contre vos ennemis si vous estes un bon et vertueux maçon attachés a nos loix et a nos usages. nous sommes tous pres a verser notre sang pour vous dans les occasions ou vous en auriez besoin. appres luy avoir dit ces mots le venerable ordonne au frere terrible de lui faire monter les sept dégrés et de le faire marcher en maçon ce que fait le recipiendaire. Lors qu'il est arrivé à l'hautel il met le genouil droit en terre sur un équerre lêve la main droitte sur le livre d'évangile qui est sur l'hautel et tenant de la gauche un compas qu'il porte sur la mamelle gauche il prononce le serment appres le venerable en cette sorte.

Serment

Je promet et m'engage devant le grand architecte de lunivers qui est dieu et cette respectable loge de ne jamais révéller le secret des francsmaçons aux prophanes, de ne jamais l'écrire n'y faire écrire, graver, n'y faire graver, peindre, ni faire peindre, dessigner, ni faire dessigner, tracer ni faire tracer pas même sur le sable. Si j'y contreviens, je consens d'avoir la gorge coupée, le coeur arraché, mes entrailles déchirées, mon corps brulé et mes sendres jettées auvent afin qu'il ne soit plus question de moy parmi les maçons ainsy que dieu me soit en aide. Appres avoir prononcé le Serment le venerable lui fait baiser l'évangille. Il y a des loges ou l'on observe pas de faire jurer sur l'évangile, voici la façon dont ils contractent leurs obligations. je promets et m'engage sur ma parolle D'honneur devant le grand architecte de l'univers et cette respectable loge etc Si j'y contreviens que je sois regardé comme un homme sans honneur et digne du dernier mepris affin qu'il ne soit plus fait mention de moi parmy les maçons. Le Serment fini le Vénérable prend la tête du Compas dans sa main et levant le maillet il dit au récipiendaire vous voulez être reçu et vous consentez a le signer de votre sang.

R…..

vous le voulez etc

R…..

Le venerable frape trois coups sur la teste du Compas qu'il ôte en meme tems des mains du recipiendaire et lui dit levez vous il le fait passer du costez du Septentrion et le reçoit maçon par le scel en disant par le pouvoir que cette respectable loge me donne je vous reçoit apprentif-maçon il adresse ensuitte la parolle au frere nouvellement initié en cette sorte permettez que je vous temoigne mon cher frere ma joie ma joie D'avoir joint a un Corps aussy respectable que celui des maçons une personne aussy aimable que vous et dont le courage Dans les Epreuves nous est un sur garant de la force de votre esprit qui ne se laissera pas aller aux ménaces (et défences, deux mots barrés) de ses Supérieurs ni aux discours seduisants d'un sexe volage qui ne pouvant participer a nos sacrés misteres met en usage tous les charmes dont il est capable pour ennyvrer nos sens et nous arracher un secret aussy prétieux que le nôtre les maçons mon cher frere se picquent de penser, de parler, d'agir, et de marcher différemment de tous les autres hommes. il ne sort jamais de leur bouche que des paroles vertueuses touttes leurs pensées sont élevées vers le grand architecte de l'univers et ne tendent qu'a la perfection de notre Ordre sublime touttes nos actions sont misterieuses et renferment des sens cachés qui ont rapport a la gloire du tres haut et a la grandeur de la maçonnerie nos marches sont diverces et témoignent toujours par une action simbolique qui est de mettre nos pieds en equerre que l'on n'arrive jamais au temple de la Vertu qu'en suivant exactement les traces des fameux architecte qui ont construit le temple de Salomon et qui se conduisoient par ( mots illisibles) du plus sage de tous les hommes (en lui donnant le tablier) prenez ce tablier mon cher frere et mettez le devant vous les plus grands monarques de la terre se sont souvent fait gloire de le porter et de quitter pour luy le septre et la couronne. il est la marque de l'état d'innocence dans lequel vous entrez. mettez cette paire de gants et songés qu'elles vous lient étroittement avec tout les frères qui en sonts tous ornés ainsy que vous. Quoi que le sexe ne soit point admis parmi nous nous sçavons cepandant les egards que nous lui devons comme étant une parties de nous même voici une paire de gants de femmes que vous donnerez a Celle que vous estimez le plus. je vais presentement vous enseigner les mots signes et attouchements qui vous feront reconnoître a vos freres. Lorsque le nouveau frere les a reçu il les va donner a chaque freres de la loge chaqu'un selon son rang appres quoi il les reporte au venerable et semet a costé de lui au septentrion. allors le venerable interroge les freres sur les differentes parties dapprentif qui composent le tableau et le premier surveillant en fait l'explication au frere nouvellement initié on remarquera qu'il ne doit avoir que trois etoiles dans la loge d'apprentif une devant le venerable et les deux autres devant les surveillants.

fin de la reception D'apprentif

Lorsque la loge est constituée on fait jurer de garder les statuts en meme tems qu'il contracte son obligations de garder le secret des maçons aux prophanes

Catéchisme D'apprentif

D. frere premier surveillant été vous maçon

R. mes freres et Compagnons me reconnoissent pour tel.

D. a quoy connoitraije que vous etes maçons

R. a mes signes paroles et attouchements

D. quel est le premier soin d'un maçons

R. C'est de voir si la loge est couverte

D. frere premier surveillant qu'elle heure est il quand on veut ouvrir une loge

R. midy plein tres venerable

Legrand Maitre

a midy mes freres il est tems de commencer ses travaux. O grand architecte de l'univers protecteur de la vertu qui permite autrefois que Salomon eleva un temple exterieur pour y adorer Vos Grandeurs Suprêmes souffrés que nous marchions sur ces traces en vous en elevant d'interieur ne nous confondez pas avec ces maçons d'iniquités qui insulte a ce que nous avons de plus respectable dans la maçonnerie secourés nous et ne permettez pas que nous tombions dans de tels egarements appuiez fortifiez les desirs sincere que nous avons de suivre ce que les vertueux maçons nous onts prescrits affin qu'ayant enseignez et suivis regulierrement vos preceptes dans nos loges nous puissions pour fruit de nos penibles travaux participer au bonheur de vous voir dans la loge Eternelle. vivat + [21] frere premier Surveillant avertissez le frere second Surveillant que je suis Dans le dessein d'ouvrir la loge d'aprentif (et ensuitte) que la loge d'aprentif est ouverte on frappe neuf fois dans ses mains et on dit 3 fois vivat

Question Suitte

D. Qu'etiez vous avant D'etre maçon

R. jetois un prophane

D. Qu'etes vous devenu etant maçon

R. un homme libre egal au Roy Ennemi du vice et partisant de la vertu

D. pourquoy vous etes vous fait recevoir maçon

R. parce que j'etois dans les ténebres et que je voulois voir la Lumiere.

D. qu'est ce qui vous a examiné avant d'entrer en loge.

R. un ami sincere (ou un Expert) que j'ay reconnu ensuitte pour frere

D. Dans quel etat etiez vous lorsqu'on vous a présente en loge je netois

R. Je n'étois ny nud, ni vêtu, n'y chaussé, ni déchaussé et sepandant d'une manierre Decente et depourvu de tous metaux.

D. pourquoy n'étiez vous ni nud ni vétu

R. parce que tout maçon doit se raprocher autant qu'il est possible de cet heureux temps ou il plut a dieu de creer le premier homme cela nous marque aussy, l° qu'un bon maçon doit secourir ses freres indigents autant qu'il est en son pouvoir dans leurs misère 2° que la vertu n'a pas besoin d'ornement pour paraitre avec eclat et enfin que Salomon admettoit a ses travaux le pauvre comme le riche lorsqu'ils étoient vertueux.

D. Pourquoy n'étiez vous n'y chaussé n'y Dechaussé.

R C'est que Moyse etant sur la montagne d'horeb entendit une voix qui lui dit Moyse déchausse toy parce que le lieu ou tu est est un lieu saim et moyse se déchaussa de plus cet action nous marque que nous devons estre prets a secourir nos frere dans quelqu'etat que nous soyons des quils sonts en dangers.

D. Pourquoy etiez vous dépourvu de tous metaux.

R. C'est que le métal est le simbole du vice que tout maçon doit fouller aux pieds et que de plus lorsqu'on construisit le temple de salomon on entendit aucun coup de marteaux, n'y d'instrument fait de metail.

D. Comment put on elever le temple de Salomon sans le secours des marteaux ni d'instrument fait de metail.

R. C'est qu'hiram roy de tyr envoya a Salomon les cedres du liban tous taillés et presz a poser et que Salomon fit tailler dans ces Carrierre les pierres dont il avoit besoin pour construire son temple.

D. Comment avez vous été introduit en loge

R. par trois grands coups.

D. que signifie ses trois grands coups

R. trois paroles de Lecriture Sainte cherchez vous trouverez frapez on vous ouvrira demandez on vous donnera.

D. que vous onts produit ces trois grand coups

R. le frere terrible

D. qua til exigé de vous

R. ma volonté

D. qu'a t'il fait de vous

R. il m'a introduit en loge et ma presenté au venerable

D. quavez vous vu en entrant en loge

R. Rien que l'esprit humain puisse conprendre

D. qu'avez vous rencontré dans vos voyage

R. de grands obstacles qui ne mont cependant pas arrêté.

D Quel a été le fruit de vos travaux.

R la loge satisfaitte de mes epreuves m'a fait voir la lumierre.

D lorsque vous avez vu la lumierre quavez vous vu.

R trois Grandes lumierres.

D quels sonts ces trois Grandes lumierres

R le Soleil, la lune, et le très venerable.

D Expliqué moy lusage des trois grandes lumierres que vous avez vu.

R de meme que le soleil preside au jour la lune a la nuit le venerable eclaire et instruit la loge de ses sages conseils

D apres avoir vu la lumierre quàvéz vous fait.

R par l'ordre du vénérable j'ay monté les sept dégrés et je me suis avancé vers lui par trois grands pas.

D que signifie ces sept degrés.

R les sept peches capitaux que tout maçons doit fouler au pied les 7 vertus qu'il doit pratiquer et les sept jours de la semaine dont le grand architecte de l'univers en employa six a créer le monde et le septieme il se reposa.

D qu'avez vous fait lors que vous avez été a L'orient.

R j'ay contracté une etroitte obligation de ne jamais Révéler le Secret des maçons aux prophanes.

D que vous a ton fait ensuitte.

R Le vénérable avec le consentement de tous les freres ma reçu maçon et ma enseigné les mots signes et attouchements pour me faire reconnaître à mes freres apres quoy il ma seint d'un tablier de peau blanche et ma donné des gants pour preuve de ma Candeur et temoignage authentique de l'etat dinnocence dans lequel je venois d'entrer.

D Que signifie le Signe

R il signifie que je consens d'avoir la gorge coupée si je suis assez malheureux pour révéler les Secrets qui m'ont été confiés il témoigne aussy quil ne doit sortir de notre bouche que des paroles guidées par l'équerre et le compas de la divine sagesse et que nous ne pouvons parler de nos mistères qu'a ceux qui ont le bonheur de connoitre les mêmes choses que nous.

D Donnez moy la parolle

R Tres vénérable je ne scay pas lire j'epelleray avec vous dites moi la premiere lettre je vous dirai la seconde (le manuscrit mentionne ici JAKIN en lettres de l'alphabet maçonnique) .etc.. on dit le mot.

D Donnez moy L'attouchement. a quoy sert il

R a nous faire reconnoitre pour frere a un maçon entre mil prophanes et même dans l'obscurité.

D a quoy sert le signe pédestre

R a témoigner par une action simbolique qui est de mettre les pieds en equerre que nous suivons tous le sentier qui nous a été tracé par la vertu.

D Questce que [hiéroglyphe maçonnique de JAKIN]

R C'est le nom dune des colonnes d'airain qui étoit a la porte du temple de Salomon ou les apprentifs sassembloient pour recevoir leurs salaire.

D que signifie J .

R le Seigneur L'établira et L'affermira

D quel est le mot de passe

R [hiéroglyphe maçonnique de TUBALCAÏN]

D quil etoit il.

R il etoit fils de lamech et de scala ces lui qui inventa le premier a forger les metaux

D quel age avez vous comme apprentif

R 3 ans

D Comment marche les apprentifs

R de l'occident a L'orient par pas en equerre pour aller chercher la Lumierre

D ou se tiennent les apprentifs

R au Septentrion

D Pourquoy se tiennent il dans cette partie

R parce que nétant pas encore au fait de l'ouvrage ils ne pourroient pas suporter la grande ardeur du Soleil.

D. a quoy servent les aprentifs

R. a écarter les prophanes.

D. par quoy avez vous travaillez comme apprentif.

R. sur la pierre brute.

D. avez vous été payé

R. je suis Content

D. ou avez vous été payé

R. a la Colonne ..etc..

D. Combien y a'il de sorte de maçons

R. il y en a de deux sortes les maçons de theorie et les maçons de pratique.

D. quel est le maçon de theorie.

R. C'est celui qui éleva des temples pour les vertus et des prisons pour les vices.

D qu'el est le maçon de pratique.

R C'est celui qui construit des edifices exterieurs élève des perpendiculaire sur leurs base et tire une muraille au Cordeau.

D quel est le devoir indispensable d'un maçon de théorie

R. C'est de pratiquer la vertu et de fuir le vice

D. que vient faire un maçon en loge

R. il vient vaincre ses passions soumettre ses volontés et faire de nouveaux progrès dans la maçonnerie.

D. Comment sont les maçons en loges

R. ils sont ornés de tabliers de peaux blanches les mains gantées et l'épée nuë

D pourquoy sont ils ainsy

R pour prouver leurs innocence et faire voir en même tems qu'ils sonts tous deffenseurs de la loge et presz a versés leurs sang plutot que d'y laisser penetrer aucun prophanes.

D a qui est dediées touttes loge

R a St jean.

D pourquoy

R parquil est le divin précurseur de la lumierre et que depuis du temps des guerres Ste de la palestine les chevalliers maçons suivirent les chevalliers de St jean de jerusalem et tinrent leurs premieres assemblée dans L'eglise de Saint jean.

D avez vous vu votre maitre.

R je le vois tres venerable.

D comment est il habillé.

R d'or et d'argent.

D ou se tient il.

R a l'orient

D pourquoy se tient il dans cette partie

R De meme que le soleil ouvre la Barierre [sic] du jour dans cette partie le vénérable si tient pour ouvrir et fermer sa loge payer les ouvriers et les renvoyer content.

D ou se tiennent les Surveillants

R a l'occident

D pourquoy se tiennent il dans cette partie

R De même que le soleil termine sa Carrierre dans L'occident ainsi les surveillants si tiennent pour aider au vénérable a ouvrir et fermer sa loge payer les ouvriers et les renvoier content.

D quesce qui soutien votre loge

R trois grands piliers

D comment les nommés vous

R sagesse,force, et beauté.

D faite m'en l'apliccation.

R Sagesse dans les Entreprises attribuée au vénérable, force dans l'union entre les freres attribuée au premier surveillant pour soutenir, et beauté dans les caractères des freres de la loge attribuée au second surveillant pour orner

D ou est situé votre loge

R Dans la vallée de Josaphat, au pied d'une haute montagne lieu inconnus aux prophanes.

D quel forme a votre loge.

R d'un Carré long.

D quel hauteur a telle

R Des Coudées sans nombres.

D Quelle longueur a telle.

R de l'orient a l'occident

D quelle Largeur.

R du midy au Septentrion

D quelle profondeur.

R de la Surface au sentre.

D quest ce qui la Couvre.

R un dais parsemé d'étoilles.

D avez vous une porte dans votre loge

R oui tres venerable assez haute pour que tout maçon puisse y passer et assez basse pour qu'aucun prophane ne puissent y Entrer

D Dans quelle loge avez vous été reçu

R Dans une loge juste et parfaitte

D Comment faut il qu'une loge soit pour etre juste et parfaitte

R trois la forment cinq la compose et sept la rendent juste et parfaitte.

D quest ce que Salomon Envoya a hiram en Reconnaissance des services quil luy avoit Rendu.

R Comme la famine étoit dans le royaume de tyr Salomon envoia à hiram vingt mil chorons d'huile et autant de froment.

D frere premier surveillant quel heure est il quand on veut fermer une loge.

R il est minuit plein.

a minuit mes freres il est tems de se reposer et de finir nos travaux.

Priere

O Grand architecte de l'univers qui avez daigné faire connoitre a Salomon que vous receviez avec plaisir l'offrande quil vous faisoit dun temple perissable et qui pour preuve de votre Grandeur avez rempli d'une nuée celeste le sanctuaire qui vous etoit consacré permettez que nous vous demandions la meme sagesse dont vous aviez rempli Salomon afin que nous ne nous ecartions jamais des préceptes de votre Sainte loix acceptez la dedicace que nous vous faisons des temples intérieurs que nous venons de vous elever en foulant au pieds les vices et en nous efforcant d'acquerir de nouvelles vertus que nos coeurs toujours purs servent d'holocoste envous sacrifiant touttes nos passions sur l'hautel de l'humilité acceptés en le sacrifice et daignez remplir nos âmes du feu de l'amour des vertus ne souffrez pas qu'aucun frere de cette loge perde jamais la memoire des graces dont vous nous Comblez tous les jours que nous soyons toujours unis en vous affin de participer tous ensemble au Bonheur de vous posseder dans la loge des Loges ainsisoit-il

frere premier surveillant avertissez le frere second surveillant que je suis dans le dessein de fermer la loge D'apprentif et ensuite que la loge est fermée et que chacqu'un se retire en paix etc...

Document Communiqué par  notre Frère Jean Van WIN

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

choquer jean pierre 26/02/2010 09:57


J'ai suivi une émission à la TV aujourd'hui...
"Mélanchon" (franc-maçon qui ne veux pas le dire, s'affirmant de gauche, qui passe son temps à mettre en question les religions traditionnelles) affirmait, alors que les journalites lui parlaient
de "l'abbé pierre", qui avait osé faire de la politique après la dernière guerre et fut député à l'assemblée nationale...
"Les religieux n'ont pas à faire de la politique"
Pour un individu qui s'affirme démocrate... BRAVO!
Ils ne seraient donc pas des hommes libres d'agir commes les autres!
Je considère qu'ils ont droit de faire de la politique, de s'afficher religieux et même de proner la morale en générale et en politique en particulier.
La morale a disparu dans les écoles publiques... Je le déplore
Je verrais bien là une initiative franc-mac!
A noter que notre ami mélanchon par contre veut bien les francs-mac en politique et surtout que personne le sache!
En voilà du courage de franc-mac!
Les mots "MORALE" et "religion"semblent interdit en maçonnerie!
Inquiétant!
J'ajoute...
Une vrai démocratie n'a pas à accepter l'existance des sociétés secrètes sur son territoire.
En étant du coté du manche, elles finissent inévitablement par être des mafias!


MONTALEAU 26/02/2010 12:48


Merci de votre visite sur notre Blog.


choquer jean pierre 25/02/2010 22:01


Merci pour ce dossier très intéressant.
Pour plus d'infos,
http://lamafiadanslesuddelafrance.blogs.nouvelobs.com


MONTALEAU 26/02/2010 12:45


Merci de votre visite sur notre Blog.


Présentation

  • : Le blog de MONTALEAU
  • : Instruction du rite Français
  • Contact

Recherche

Liens