Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 12:43

La Loge sera tendue et s'ouvrira de la même manière, avec les mêmes formalités et à la même heure que celle d'apprentif.

 Les demandes d'ouverture sont aussi les mêmes. Elle sera éclairée par 5 lumières dont 2 à l'Orient, 2 à l'occident et 1 au midi.

PREPARATION et RECEPTION

Le Candidat étant resté seul, environ une demie heure, dans une chambre isolée et à l'abri de tout bruit,  sera dépouillé de tous métaux par un maître de Cérémonie qui ne se permettra de lui parler que pour des choses relatives à son emploi.

Le Récipiendaire quittera son habit pour ne garder que sa  veste, aura les cheveux épars,  le col nu et dans cet état il sera conduit à la porte du Temple ou il sera annoncé par 5 coups et présenté  comme un apprenti désirant recevoir le grade de Compagnon.

Le Vénérable, après avoir fait demander au récipiendaire s'il a fait son temps et s'en être assuré le fera introduire.

Le Candidat,  entre les deux surveillants, le Vénérable lui fera diverses questions du catéchisme d'app.". et après les réponses du Candidat il ordonnera au f.°. Terrible de le faire voyager.

Le f.°. Terrible s'emparera du Candidat, lui mettra la pointe de son glaive sur le cœur   et lui fera faire deux fois le tour de la loge tracée de l'occi. à l'0. par le Nord,  et le remettra entre les mains des deux surveillants.

Le Vénérable fera de nouvelles questions au candidat,  il s'assurera s'il sait parfaitement ses signes, mots, attouchement et marche d'app.".  et après avoir été satisfait,  il ordonnera au f.°. Terrible de lui faire continuer ses voyages.

Le f.". terrible prendra le récipiendaire lui mettra de nouveau la pointe de son épée sur le cœur   et lui fera faire un seul tour de la loge tracée de la même manière que dans les précédents voyages.

Le Candidat rendu aux deux surveillants, le Vénérable l'interrogera sur ce qu'il pense de la Maçonnerie,  lui fera les observations qu'il jugera convenables sur la conduite qu'il aura tenue depuis son entrée dans la maçonnerie,  et enfin toutes celles que les réponses lui suggéreront.

Il ordonnera ensuite au f.°. Terrible de lui faire faire ses deux derniers voyages dans le même ordre que les précédents,  et lors­qu'ils seront finis,  le Vénérable le fera conduire au pied du trône pour y prêter son serment.

Le serment de Compagnon est le même que celui du premier grade en y ajoutant qu’il consent de plus d’avoir le cœur   arraché   etc.

Après que le Candidat aura prêté le serment, le Vénérable lui donnera les signes, attouchements et paroles,  il lui abattra la bavette de son tablier et lui donnera l'accolade maçonnique.

Le Maitre de Cérémonie conduira le Candidat aux surveillants pour le faire reconnaitre, après quoi il le fera monter les 5« marches du

temple, le fera marcher en compagnon et travailler sur la pierre cubique, en lui faisant frapper la batterie du grade, il le conduira ensuite au milieu de la Colonne du Midy ou le Candidat prendra place.

 Le Vénérable frappera en Compagnon pour" faire mettre la Loge à l'ordre à l'effet de proclamer le candidat au grade qu'il vient de recevoir, cette proclamation se fait cornue celle d'un apprentif.

M ARCHE

 Elle est composée de trois pas : le Compagnon ayant monté les marches du temple doit se trouver les pieds en Equerre,  dans cet état il porte le pied droit en avant du Côté du Midi et achève son pas en faisant suivre son pied gauche dont il joint le talon, au talon du pied droit.

 Il porte ensuite le pied gauche en avant et du côté du Nord et le fait suivre du pied droit comme il a    fait du gauche su premier pas.

 Il porte enfin le pied droit en avant et à l'orient en tirant du coté du Midi et fait suivre le pied gauche de manière que les deux pieds forment à l'orient un Equerre comme ils le formaient à l'occi. °.

 BATTEERIE

oo O oo

FERMETURE

La fermeture des travaux se fait à la même heure et de la même manière que celle dapprentif,  avec la différence des signes qui sont ceux de Compagnon    et les applaudissements et acclamations qui se font par le nombre 5.

CATECHISME ET INSTRUCTION DU GRADE DE COMPAGNON

D.     Etes vous Compagnon ?

R.           Oui je le suis.

D.          à quoi connaitrai-je que vous êtes Compagnon ?

R„          à mes signes paroles et attouchements.

D.       faites le signe de Compagnon ?

R.          Le voici (on le fait)

D.          Dites-moi la parole ?

R.           Dites moi la première je vous dirai la seconde.

D.                B.       

             le mot s’épèle comme à l'apprentif

R.            O.etc)

D.           Donnez-moi le mot de passe ?

R.            Sch.°.  (On le donne).

D.           Marchez en Compagnon ?

R.            pour réponse on marche.

D.           Quelle obligation avez vous prêté    ?

R.            De ne jamais révéler le secret de Compagnon, non seulement aux profanes, ni       même aux apprentifs maçons sous les mêmes peines portées, en ma première obligation.

D.           donnés moi les   signes   paroles et attouchements d'apprentif ?

R.            on les donne.

D.           Comment avez vous été reçu ?

R.            en passant de la Colonne J. à la Colonne B.

D.           Quelle est cette colonne B    ?

R.            C'est la seconde des deux colonnes d'airain qui étaient a la porte du temple de Salomon près de laquelle s’assemblaient les compagnons pour recevoir leur salaire.

D.           Que signifie le mot J. ?

R.            Sagesse.

D.           Que signifie le mot B. ?

R.            force.

D.           Quand vous avez été reçu compagnon qu'avez vous vu ?

R.            Une grande lumière qui était produite par l'étoile flamboyante au milieu de laquelle était la lettre G.
D.           Pourquoi vous êtes vous fait recevoir Compagnon ?

R.            Pour connaître la lettre G.

D.               Que signifie la lettre Go ?

R.               Elle signifie Gloire, Grandeur et Géométrie, la gloire à Dieu-,

Grandeur au Maitre,  et Géométrie pour les Ouvriers.
D„               Sur quoi aves vous travaillé ?

R.               Sur la pierre cubique a pointe.

D.               a quoi servait cette pierre ?

R.               à polir et aiguiser les outils des compagnons,  elle est encore la figure des travaux quo doivent faire les compagnons pour se perfectionner dans la vertu,  et servir d'exemple aux apprentifs.

D.               à quoi sert la Truelle ?

R.               à cacher les défauts de nos frères.

D.               que signifie le mot Schib. ?

R.               Epi de bled.

D.               Où sont placés les Compagnons en loge ?

R.               Au Midi et au Nord, au Midi pour recevoir l'ordre des Maîtres,

au Nord pour le faire exécuter par1 les apprentifs.
D.               Comment voyagent les Compagnons ?

R.               De même que les apprentifs de l'occident à l'orient pour chercher le Lumière.
D.               Que signifie le signe de Compagnon ?

R.               Il me rappelle la peine à laquelle je me suis soumis en recevant le grade de compagnon si jamais je manquais a mon serment.
D.               Quel âge avez-vous ?

R.               Cinq ans.

D.               Que signifie l'âge de Compagnon ?

R.               Les cinq coups qu'il frappe, les cinq  marches qu'il monte,  et les cinq Lumières qui éclairent la loge de ce Grade.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de MONTALEAU
  • : Instruction du rite Français
  • Contact

Recherche

Liens