Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 22:54

Compagnognage

Réception

La loge de Compagnon etant ouverte le frere parein propose de recevoir compagnon l'apprentif maçon si la proposition est acceptée le frere terrible fait prendre sa place par le frere thuileur et va chercher le recipiendaire quil amène a la porte de la loge lui posant la pointe de l'épée sur le coeur il frappe a la manierre accoutumée et lorsqu'on luy a couvert la porte il dit que c'est un apprentif maçon qui demande a Etre Reçu Compagnon. Sur quoy le venerable fait demander a l'apprentif s'il a travaillé sil a fait son tems et si ses maitres sonts contens de lui. La Reponce etant Rendue on introduit L'apprentif dans la Loge et le venerable Lui dit

D Que demandez vous mon frere ici

R a Etre Recu Compagnon tres venerable.

D Pouvons nous sans rien craindre vous confier ce nouveaux grade mon cher frere et n'avons nous pas lieu de craindre que notre trop grande indulgence ne vous Enhardisse a révéler des misteres qui doivent estre cachez a touttes la terre

R …..

D. Commencez vous a connoitre la grandeur de la maçonnerie et pouvons nous vous regarder comme un zélé maç.

R …..

D. Serés vous exacts a vous trouver dans nos loges et a remplir les devoirs generaux de la maçonnerie et en particulier ceux ou nos statuts vous engagent.

R …..

Sur cette assurance nous allons vous donner le second grade ou rayon de lumierre frere terrible faittes le voyage. Le recipiendaire fait cinq tours et a chaque tour frape un coup de maillet sur la colonne. et salue le venerable Lorsqu'il a fini les voyages le venerable lui demande sil persiste toujours dans les memes sentiments a quoy le recipiendaire ayant repondu le venerable dit faite le avancer a la marche de la loge le recipiendaire etant a lhautel met un genoux en terre et repette appres le venerable.

je promets et m'engage devant le grand architecte de l'univers et cette respectable loge sous les memes obligations que j'ay contracté lorsque j'ay été reçu maçon de ne jamais reveler le secret des compagnons aux apprentifs non plus que celui des apprentifs aux prophanes ainsy que dieu me soit en aide. il baise l'évangile appres quoy le vénérable le fait passer au midi et l'ayant reçu compagnon par le scel il lui enseigne les mots signes et attouchements comme il a été dit dans l'apprentissage

Dans la plupart des loges on donne le Compagnognage le jour même qu'on donne l'apprentissage on fait seulement sortir l'apprentif pour ouvrir la loge de Compagnon. a la cérémonie du Compas on met sous la mamelle gauche du recipiendaire une assiette dans laquelle il y a quelque goutte de sang.

Catechisme de Compagnon

(On ouvre la loge de Compagnon comme celle D'apprentif et avec la meme priere).

D Etes vous Compagnon

R Oui tres venerable je le suis

D a quoy connoitrayje que vous etes Compagnon

R a mes signes paroles et attouchement

D Comment etes vous parvenus au grade de Compagnon

R En passant de la lettre J a la lettre B.

D pourquoy vous ètes vous fait recevoir Compagnon

R pour connoitre la lettre G.

D Ou est situé la lettre G.

R au milieu de l'étoille flamboyante

D que signifie cette lettre G

R Gloire, grandeur et geometrie.

D a qui attribuée ces trois choses

R Gloire au Grand architecte de l'univers, grandeur au tres venerable et geometrie a tous les maçons.

D Comment marche ton en Compagnon

R par pas en equerre partant de l'occident au midy et du midy au septentrion en avançant par 3 pas vers l'orient

D quel age avez vous comme compagnon

R cinq ans tres vénérable

D sur quoy avez vous travaillez comme compagnon

R sur la pierre cubique a pointe

D ou avez vous travaillez comme compagnon

R au midy

D ou avez vous été payé.

R a la colonne B.

D Dites moy le nom de cette colonne

R jépelleray avec vous tres venerable dites moy la premierre lettre je vous diray la seconde [hiéroglyphe de BOOZ.

D que signifie BOOZ

R sa force est dans le tres haut

D quelle hauteur avoient les deux colonne J et B

R dix huit coudées

D quelle circonference

R douze coudées

D quelle epaisseur

R quatres doigts

D de quoy sont ces deux colonnes

R D'airain

D de quoi sonts elles couvertes

R d'un chapiteau aussy d'airain garni de pomme de grenade et de fleurs de lis sans nombre

D Donnez moy le signe etc

D que signifie ce signe

R il temoigne que j'ay consenti davoir le coeur arraché plutot que de jamais revéler le secret des Compagnons soit aux apprentifs soit aux prophanes. il fait aussy connoitre que plus j'avance dans la maçonnerie plus mon coeur est embrasé de lamour des vertus et de cette cet ordre Royal.

D avez vous des bijoux dans votre loge

R oui tres venerable nous En [a]vons six trois mobilles et trois immobiles.

D quels sonts les trois bijoux mobiles

R l'equerre que porte le venerable le niveau que porte le premier surveillant et le perpendiculaire que porte le second surveillant.

D pourquoy les maçons qui ne batissent point d'edifices exterieurs portent tils des instruments de geometrie.

R c'est que l'equerre est le simbolle de la Regle des meurs le niveaux celuy de l’Egalité qui regne entre les freres et le perpendiculaire celui de l'humilité en considerant que les biens et les maux nous viennent d'en haut et que nous devons les recevoir avec la même soumission comme etant envoiez par le grand architecte de l'univers.

D quels sonts les trois bijoux immobiles

R La pierre brutte, la pierre cubique a pointe et la planche a tracer

D a qui servent ces bijoux.

R La pierre Brutte sert aux apprentifs pour dégrossir, la pierre cubic que a pointe aux compagnons pour eguiser leurs outils et la planche a tracer aux maitres pour donner leurs desseins.

D avez vous des ornements dans votre loge

R oui tres venerable nous en avons trois.

D qui sont ils

R La houpe dantelée, le pave mosaïque et létoille flamboyante

D que represente ces ornemens

R la houppe dantelée represente le voille du temple le pavé mosaïque l'entrée du Sanctuaire et letoille flamboyante la gloire de léternel

D a quoy sert la truelle.

R a couvrir les deffauts de nos freres non seullement aux yeux des prophanes mais meme a ceux des autres maçons

D combien y avoit il de colonnes dans le temple de salomon

R cent et plus

D combien y avoit il de fenêtres

R trois

D ou etoient elles situees

R une a l'orient, une au midy, et la troisième à l'occident

D pourquoy n'y en avait il pas au septentrion

R parce que le soleil ne donne presque jamais la lumierre dans cette partie.

D Combien y avoit il de portes

R autant que de fenetre.

D ou etoient elles situées

R au dessous des fenêtres

D quel est le mot de passe des Compagnons

R telobihcs

D que signifie ce mot en françois

R épi de blé

D a quelle occasion ce mot devint il le mot de passe

R cest que les tribus, etant en guerre avec la tribu d'Ephraïm comme les Ephraemites ne pouvoient pas prononcer ce mot on le donna pour mot de passe et sitot qu'on vouloit entrer dans quelque ville on demandoit le mot de passe et ceux qui ne pouvoient répondre étoient passés au fil de l'épée depuis ce mot fut conservé aux compagnons a la construction du temple.

D combien avez vous de femme dans votre loge

R nous n'en avons qu'une

D Quelle est elle.

R La Vertu.

fin du Compagnonage

Document Communiqué par notre Frère Jean Van WIN

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de MONTALEAU
  • : Instruction du rite Français
  • Contact

Recherche

Liens