Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 21:32

 (Afin de nous permettre de finaliser ce projet de rédaction, nous invitons l'ensemble nos lecteurs, a nous faire part de leurs avis, commentaires, propositions, etc. sur le sujet.)

 

D: F. Maître des Cérémonies, veuillez conduire dans la salle des pas perdus, notre T.C.F.N.

D: F. Maître des Cérémonies, transportez-vous auprès du Vénérable élu, et annoncez vous pour l’introduire.

Cet ordre s'exécute.

(Cortège organisé : on députera pour le recevoir à la porte du Temple sept frères précédés du Maitre des Cérémonies. On le recevra glaive en main.

Quand ces Frères seront parvenus entre les Surveillants et à l’instant de l’introduction du Vénérable, le Maitre Installateur et les Surveillants frapperont trois fois neuf coups de maillet.

Les FF. qui l’accompagnent forment la voûte d’acier, les autres Frères sont debout, à l’ordre et glaive en main.

Le cortège étant arrivé près de l'autel, le Maitre Installateur, frappe un coup plus fort pour obtenir silence et dit :

Mon T.C. F. N.... vous êtes appelé, par les suffrages de vos FF. à présider cette Respectable Loge. Vos vertus, vos talents, votre esprit conciliateur ont décidé leur choix, dont ils se félicitent. Je suis heureux d'être, en ce moment, l'interprète de leurs sentiments affectueux à votre égard.

F. Maitre des Cérémonies, faites avancer le Vénérable Elu au pied de l’autel pour y prêter son Obligation.

Il se place comme pour les autres Obligations.

Répétez avec moi

« Je m’engage à marcher dans la voie de la régularité, d’observer et de faire observer les Statuts Généraux de l’Ordre et les Règlements particuliers de cette Respectable Loge, et de rester constamment fidèle au Grand Orient de France.

Que le G.A.D.L’U me soit en aide. »

L’Installateur dit : Relevez-vous Très Vénérable.

Le Maitre Installateur rejoint le Vénérable et dit :

Je vous salue très Vénérable (il le salut)

Et vous donne le baiser de paix et d'union, au nom de la Loge (il l’embrasse par trois fois).

Puis regagne sa place

D. F Maitre des Cérémonies faites avancer le Vénérable à l’Orient.

Le Vénérable se tient à la droite de l’Installateur qui dit :

Je suis heureux de déposer en vos mains, la clé de cette Loge, (Il prend la clé de la main droite et la passe à la main gauche)

Les insignes de votre dignité (le cordon en sautoir avec le bijou)

et ce symbole du commandement (le maillet);

Persuadé que vous l'exercerez à la satisfaction générale.

L’Installateur invite le Vénérable à prendre place et se tient debout à sa gauche.

D. : Frères Premier et Second Surveillants Installateurs, invitez les Frères qui décorent vos colonnes, à reconnaître à l'avenir le Frère ... pour Vénérable de cette Respectable Loge et à se joindre à moi pour applaudir à son heureuse Installation.

1 S. : Frère Second Surveillant Installateur, Frères de la colonne du Midi, le Maitre Installateur nous invite à reconnaître à l'avenir le Frère ... pour Vénérable de cette Respectable Loge et à nous joindre à lui pour applaudir à son heureuse Installation.

2 S.: -Frères de la colonne du Nord, le Maitre Installateur nous invite à reconnaître à l'avenir le Frère ... pour Vénérable de cette Respectable Loge et à nous joindre à lui pour applaudir à son heureuse Installation.

TR. Applaudissons mes Frères.

On fait l'applaudissement d'usage.

(Le Vénérable remercie, on ne couvre pas ses applaudissements, par respect pour sa fonction).

Le Vénérable, dans une allocution touchante, remercie la Loge, et fait l'éloge de son prédécesseur, et le remercie chaleureusement.

Il engage les FF. à se joindre aux FF. Surveillants et à lui pour remercier, par les armes les plus maçonniques, le T. C. F. N.... ex-Vénérable, et lui témoigner la gratitude de la Loge.

On s'assied.

Le Vénérable continue les travaux en faisant venir près de l'autel les Surveillants élus pour prêter leur obligation.

Le Vénérable fait remplacer les deux surveillants s'ils ont été réélus et les fait amener au pied du trône par les Maîtres des Cérémonies.

D. F. Maitre des Cérémonies, faites avancer les TT.CC.FF X et Y au pied de l’autel pour y prêter leur Obligation.

TT.CC.FF., vous promettez de me seconder, de tous vos moyens, dans la direction de cette R.L. ? (Nous le promettons.)

Vous jurez une fidélité inviolable aux devoirs qui vous sont prescrits par les Statuts Généraux de l’ordre et par les Règlements particuliers de cette R.L., ainsi que d’être fidèlement attachés au Grand Orient de France ? (Nous le jurons)

Que le G.A.D.L’U. nous soit en aide.

F. Maître des Cérémonies, veuillez conduire ces TT.. CC.. FF. entre les Surveillants.

Mes TT.CC.FF. en vous appelant à la surveillance des colonnes de cette Loge, vos FF. ont su apprécier votre expérience, la bonté de vos cœurs et les talents indispensables pour l'exercice de telles fonctions. C'est à la satisfaction générale de vos FF., que vous éclairez l'Occident. Vous nous avez montré que c'est par la douceur et l'aménité qu'on se fait aimer, et que c'est par une aimable fermeté qu'on se fait obéir, vous avez fait preuve parmi nous de grandes connaissances maçonniques, continuez à communiquer à vos colonnes, à la Loge entière, les sentiments qui vous animent, les lumières dont vous brillez. Soutenez le zèle de vos FF.., donnez-leur l'exemple de la persévérance, de l'union, et soyez, dans votre élévation aux dignités de deuxième et troisième lumières de cette Loge, une preuve non douteuse de leur attachement fraternel.

«Bon accueil, cordialité franche, intimité fraternelle, voilà ce que doivent toujours trouver les Maçons qui se réuniront sous nos maillets; puisse la triple sagesse, protectrice de ce Temple, diriger tous leurs coups.

D., : Frères Premier et Second Surveillants Installateur, invitez les Frères qui décorent vos colonnes, à reconnaître à l'avenir les Frères ... pour 1° et 2° Surveillants de cette Respectable Loge et à se joindre à moi pour applaudir à leur Installation .

1 S., : Frère Second Surveillant Installateur, Frères de la colonne du Midi, le Vénérable nous invite à reconnaître à l'avenir les Frère ... pour 1° et 2° Surveillants de cette Respectable Loge et à nous joindre à lui pour applaudir à leur Installation.

2 S., : -Frères de la colonne du Nord, le Vénérable nous invite à reconnaître à l'avenir les Frère ... pour 1° et 2° Surveillants de cette Respectable Loge et à nous joindre à lui pour applaudir à leur Installation.

TR Applaudissons mes Frères.

(Un des Surveillant, remercie; les batteries sont couvertes.)

Frère Maitre des Cérémonies, veuillez accompagner chaque Surveillant à la place qui lui est assigné.

Les Surveillants installateur cèdent leurs places et rendent leurs cordons et maillets, après l'accolade fraternelle, aux Surveillants proclamés, et le Maître des Cérémonies les conduit à leurs sièges.

Le Vénérable remercie les Surveillants Installateur

D. F. Maitre des Cérémonies, faites avancer les TT.CC.FF X , Y, Z etc. au pied de l’autel, pour y prêter leur Obligation.

Tous les Officiers dignitaires, ayant à leur tête l’Orateur, viennent devant le trône, et prêtent le serment suivant:

Répétez avec moi :

Nous promettons obéissance aux trois lumières de cette R.L. et jurons une fidélité inviolable au Grand Orient de France et aux devoirs qui nous sont prescrits par les Statuts Généraux de l’Ordre et les Règlements particuliers de la Loge.

Que le G.A.D.L’U. nous soit en aide.

D. Relevez-vous. (L’Orateur se lève)

«F. Maître des Cérémonies, veuillez conduire ces TT.. CC.. FF. entre les Surveillants.

Le Vénérable les fait reconnaître nominativement dans les dignités qui leur sont confiées et fait applaudir à ce travail.

D. : Frères Premier et Second Surveillants, invitez les Frères qui décorent vos colonnes, à reconnaître à l'avenir le Frère ... pour …, le Frère…pour…etc. de cette Respectable Loge et à se joindre à moi pour applaudir à leur Installation .

1 S. : Frère Second Surveillant, Frères de la colonne du Midi, le Vénérable nous invite à reconnaître à l'avenir le Frère ... pour …, le Frère…pour …etc. de cette Respectable Loge et à nous joindre à lui pour applaudir à leur Installation.

2 S., : -Frères de la colonne du Nord, le Vénérable nous invite à reconnaître à l'avenir les Frère ... pour …, le Frère…pour…etc. de cette Respectable Loge et à nous joindre à lui pour applaudir à leur Installation.

L’Orateur répond; les batteries sont couvertes.

Frère Maitre des Cérémonies, veuillez accompagner chaque Officier à la place qui lui est assigné.

Les FF. Officiers prennent leurs places après avoir reçu leur cordon. Le Vénérable, prenant la parole, prononce une allocution pour les Officiers qui se termine ainsi :

Mon F. Orateur, (il se lève) vous êtes le conservateur né des règlements ; vous avez à donner vos conclusions sur tous les objets soumis à la discussion et à faire aux nouveaux reçus un discours moral sur l’union Maçonnique. (il s’assied)

Mon F. Secrétaire, votre tache est de rédiger toutes les planches des travaux.

Mon F. Trésorier, (il se lève) vous êtes chargé de tout ce qui a rapport aux finances. (il s’assied)

Mon F. Garde des Sceaux, (il se lève) vous êtes chargé d’apposer les sceaux et timbres dont vous êtes le garant sur toutes les planches émanées de la Loge et dont elle a ordonné l’expédition. (il s’assied)

Mon F. Aumônier-Hospitalier, (il se lève) vous avez à faire la quête à la fin de chaque assemblée, à visiter les Frères de la Loge qui sont malades, à en rendre compte à la Loge et à distribuer les secours ordonnés.(il s’assied)

Mon F. Architecte, (il se lève) vous êtes le gardien de tous les bijoux, meubles et ustensiles de la Loge, vous devez veillez à leur conservation, comme à la plus grande économie de tout ce qui est usuel, vous êtes le vérificateur de la caisse.(il s’assied)

Mon F. 1° Maitre des Cérémonies, (il se lève) vous devez introduire les visiteurs reconnus par l’Expert, vous emparez des nouveaux reçus au moment de leur proclamation, et veiller à ce que chacun soit placé en Loge selon son rang.(il s’assied)

Mon F2° M.des C., (il se lève) Vous devez assister le 1° M.des C. dans l’accomplissement de sa tache et le remplacer lorsqu’il est absent.(il s’assied)

Mon F. 1° Expert, (il se lève) vous devez examiner les visiteurs qui se présentent, conduire ou faire voyager les candidats, et remplacer le 2° Surveillant lorsqu’il est absent. (il s’assied)

Mon F. 2° Expert, (il se lève) vous devez assister le 1° Expert dans l’accomplissement de sa tache et le remplacer lorsqu’il est absent. (il s’assied)

Mon F. Couvreur, (il se lève) votre devoir est d’avertir le Vénérable lorsque des FF. demandent l’entrée de la Loge, d’admettre les Maçons réguliers, et de recevoir les candidats. (il s’assied)

D. Frère Maitre des Cérémonies, veuillez conduire les TT.CC.Frères de la Loge qui ne sont pas Officiers entre les Surveillants.

Tous les FF. de la Loge non Officier, sont conduit entre les deux Surveillants, par l’ordre du Vénérable.

TT.. CC. . FF. . qui faites l'ornement de nos colonnes, à votre tour vous serez Officiers, et vous aurez les mêmes fonctions à remplir. Mais, en attendant, respectez les chefs de votre choix. Les règles de l'exactitude et le code de l'obéissance ne peuvent être étrangers aux vrais Maçons. Mettez vos soins à seconder vos Officiers dans ce que les emplois que vous leur avez confiés peuvent avoir de pénible : éternellement, ils seront vos FF.., mais momentanément, ils sont vos supérieurs; soyez donc dociles à leurs invitations, ils savent qu'ils ne peuvent rien sans vous; mais n'oubliez pas que vous n'existez régulièrement que par eux, et de cet heureux concours, de cette fraternelle intelligence, naîtront la splendeur et la prospérité à laquelle la bonne composition de cet atelier lui donne le droit de prétendre.»

Un Frère joint à eux prononce cette Obligations.

«Au nom de tous mes FF. je jure obéissance aux trois lumières de cette R.L., fidélité et attachement au Grand Orient de France.

Applaudissement et réponse.

(Sur l'invitation du Vénérable, les FF.. reprennent leurs places.)

«Nous allons, mes FF.., avoir le plaisir d'entendre notre F.. Orateur.

«T.. C.. F.. N.... vous avez la parole.»

Après avoir applaudi le discours du F.. Orateur, le Vénérable fait consulter les colonnes pour recueillir les observations, s'il y en avait à faire (il fait prévenir les commissaires du banquet de faire servir).

Le sac des propositions et le tronc des pauvres ayant circulé, le Vénérable annonce le départ pour la salle du banquet et suspend les travaux pour reprendre plus tard, les travaux de table.

Le cortège se met en marche : Conduit par le Maitre des Cérémonies, les FF sortent deux par deux, conduits par le Vénérable et l’ex Vénérable, les Surveillants, les FF. de l’Orient, les Officiers, les autres membres de la Loge, et fermé par le Frère Couvreur.

  LES LECTEURS

CC: Ce rituel a été rédigé à partir d'un rituel d'Installation publié par RAGON en 1861 et du texte du Régulateur du Maçon.

Toute la cérémonie se tient au premier grade.

On enregistre 4 temps forts:

1° L'installation du Vénérable

2° L'installation des deux Surveillants

3° L'installation des autres Officiers

4° La reconnaissance du Collège par l'ensemble des FF. non Officiers, anciens Vénérables compris.

Dans le Rite Français, l'ex Vénérable, ne devient jamais un Passé Maitre mais reprend à l'occasion du prochain changement de Vénérable son statut de Maitre maçon et siège sur les colonnes.

JVW: Je ne le trouve pas tellement proche que cela de la maçonnerie du XVIII siècle.  Mais je n’apprécie que fort peu la maçonnerie du XIXe siècle, qui ne constitue pas un progrès par rapport à l’âge d’or.

Remplacer, dans le texte le mot "Temple" par "Loge", au Rite Français, la Loge n'est pas le Temple.

Il n'y a pas "d'Autel" au Rite Français.

En plus de la clé, des insignes et du maillet, il convient de remettre également au Vénérable une "épée" symbole de l'honneur.

Dans l'Obligation des Surveillants, remplacer "Fidélité inviolable" par "Fidélité indéfectible."

Dans l'Obligation des Officiers, supprimer "nous promettons obéissance" c'est typique de l'Empire et absent de tout Rite Français, je trouve cela horrible dans une Loge.

Pour les mêmes raisons,dans le paragraphe consacré au FF. non Officiers, supprimer, "le code le l'obéissance" et " je jure obéissance".

Concernant la mission de l'Orateur, supprimer le mot "né", dans "vous êtes le conservateur né des règlements" car il a été élu.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

PETIT 19/02/2010 17:46


Bravo pour cette excellente initiative !
Et comme les commentaires de Jean vW sont les bienvenus !
Tant que vous y êtes, ne pourriez-vous pas nous communiquer les textes des rituels de la LNF sur le rite français traditionnel pour les trois premiers grades ?
Ou alors me dire où je puis éventuellement me les procurer ?


MONTALEAU 19/02/2010 23:33



Je vais publier prochainement les instructions par demandes et réponses ainsi que les tuileurs des trois premiers Grades du Rite Français Traditionnel de la LNF.


Concernant les Rituels, difficile de les obtenir, malgré plusieurs tentatives.Le mieux est de s’adresser directement à la LNF.


Si tu as plus de chance que moi, merci de me les communiquer.


Fraternellement



Présentation

  • : Le blog de MONTALEAU
  • : Instruction du rite Français
  • Contact

Recherche

Liens