Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 13:10

Vénérable de Loge.

Appartement.

La Loge représente le Temple de Salomon. Le Trône doit être éclairé de trois Lumières et élevé sur sept marches ; au dessus du Trône deux épées en sautoir pendües et à côté un Réchaud avec des braises allumées.

Ouverture et Réception

Le Grand Maître nommé Cyrus étant assis dans un fauteuil au dessous du Trône, l’épée à la main, frappe un coup. Le Vénérable Surveillant le répétant, ensuite il fait la croix avec son épée sur la tête du Candidat qui est à genoux devant lui. Puis il dit :

D : Que désirez-vous cher Frère ?

R : Je vous supplie très humblement, Vble Gd Me, de me donner le grade de Vénérable de Loge.

G.M. : Vous me demandez une grâce qui ne doit être accordée qu’à ceux qui la méritent et s’en rendent dignes et qui sont disposés à la pratique des œuvres de la miséricorde envers les pauvres maçons, à verser leur sang pour la Défense de la Religion Chrétienne et pour le service de leur Souverain ; nous avons appris que les dispositions à la grâce que vous demandez sont en vous, ce qui nous engage à vous l’accorder. Etes-vous donc disposé à vous servir de votre épée pour la Défense de notre ordre Royal, le Service de votre auguste souverain, l’honneur de l’ordre et la protection des FF malheureux ?

R : Oui, Vénérable Grand Maître, avec l’aide du Grand Architecte de l’Univers.

GM : Je crois vous recevoir Vénérable maître de l’Ordre Royal de la Maçonnerie, au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.

En disant ces mots, il fait faire par les deux surveillants le signe de la croix sur le candidat, puis il se lève de son fauteuil, tire l’épée du candidat hors du fourreau, lui en donne deux coups, un sur l’épaule droite et l’autre sur l’épaule gauche, disant :

GM : Par le pouvoir reçu de la part de notre Sublime Grand Maître Duc d’Orléans , je vous fais Vénérable Maître de Loge… de la …

Ensuite, le nouveau Vénérable se met à genoux et le grand Maître lui présente l’épée, disant :

GM : Servez-vous de votre épée selon l’esprit de la Religion, et non selon les mouvements de votre passion ; souvenez-vous que vous n’en devez jamais frapper personne injustement ; soyez désormais vigilant au service de la maçonnerie et de votre souverain, obéissant à vos supérieurs, soumis à leurs ordres et patient à leur correction. Sachez que les Lois de l’ordre Royal duquel vous êtes Maître vous obligent à l’exercice de toutes les vertus chrétiennes et morales, et de la porter au plus haut point de perfection que puisse le faire le commun des maçons.

Le G.M. étant retourné et placé sur le fauteuil, il lui fait prendre place devant lui, après quoi ce premier Vénérable Surveillant présente des parfums au Vén. G.M. qui les jette dans le réchaud sur le brasier allumé, puis il purifie le nouveau M. en présentant la fumigation devant lui. Ensuite, le Vble G.M. reprend sa place ; il est alors nommé Cyrus et le nouveau M. Zorobabel se met à genoux, pose la main sur l’évangile que tient le Vble Cyrus et dans cette position, les deux doigts de la main droite et le pouce levé , il prononce à haute voix son obligation.

Nota : avant qu’il contracte l’obligation, il met au tronc 3 livres tournois pour les pauvres.

Obligation

 Je promets au Dieu tout puissant, Grand Architecte de l’Univers, d’observer toute ma vie  ses saints commandements, de le servir avec zèle à la défense de la foi lorsque j’en serai « requis par mes supérieurs, d’exercer les Œuvres de charité envers les pauvres maçons selon « qu’il sera en mon pouvoir, de garder à mon souverain et à mon très Vénérable Grand Maître  une fidélité inviolable, de lui rendre une obéissance parfaite, de garder une inviolable discrétion sur les mistères et sur tout les grades de l’Art Royal, ainsi Dieu me soit en aide .

Ensuite le Vén. G.M. le fait lever et lui dit :

Venez, que je vous embrasse, mon T.Ch.F. et que je vous connaisse comme Maître de Loge, en cette qualité comme défenseur de la foi, fidèle sujet de votre Souverain et Protecteur des pauvres maçons. Soyez soumis à vos statuts et règlements et faites- les observer très strictement.

Il lui donne les mots, signes et attouchements.

Signe : c’est de mettre l’épée de la main gauche par dessus la tête l’un de l’autre et croisées, faute d’épée on met le bras gauche.

Attouchement : est d’empoigner la main droite l’un de l’autre, le pouce sur la jointure et de faire glisser l’un et l’autre jusqu’au bout des doigts, laisser ensuite tomber les mains à côté de la cuisse droite.

Mot : Tirson, qui signifie Je le suis, et il sert aussi de mot de passe.

Ornement : un large cordon bleu moiré en camail, se porte au col, dans le bas est brodé un soleil en or, et au bout duquel est un Triangle, à chaque Pointe du Triangle sont gravés J.H.A. qui signifie Jehova. La frappe : d’un coup.

Après quoi, le Vén G.M. frappe un coup répété par les Vbles Surv. puis il ferme la loge par les signes accoutumés.

Instruction

D : êtes-vous Vble M. de Loge ?

R : je le suis.

D : comment vous appelez-vous ?

R : Comme aspirant Zorobabel et comme Vble Cyrus.

D : Pourquoi répondez-vous ainsi ?

R : Parce que c’est de Cyrus que Zorobabel reçut directement l’ordre d’aller rebâtir le temple du Seigneur.

D : Comment avez-vous été reçu ?

R : par le fer et par le feu.

D : Pourquoi par le fer ?

R : Parce que lorsqu’on m’a remis l’épée en main, j’ai juré de m’en servir, pour punir les traîtres à ma patrie, à ma religion et à mon roi, et faire exécuter de point en point dans ma loge les statuts qui m’ont été confiés par celui qui m’a constitué.

D : pourquoi par le feu ?

R : c’est pour faire voir que j’ai été purifié de la tête aux pieds.

 Collationné, conforme à l’original, le 20 juillet 1787.

Document transmis par notre Très Illustre Frère Jean Van Win

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de MONTALEAU
  • : Instruction du rite Français
  • Contact

Recherche

Liens