Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 15:01

Décoration de la loge

La loge est décorée d’une tapisserie en bleu ou l’on met, si l’on veut, les attributs de la maçonnerie.

A l’orient de la loge est un trône et un fauteuil, le tout garni en bleu. C’est la place du Vénérable. Il a devant lui, une table faite en équerre, couverte d’un tapis bleu, ou il y a dessus une épée, un compas, un maillet et une bible ; et à ses pieds un coussin de drap ou de velours bleu également en équerre sur lequel  les récipiendaires se mettent à genoux quand ils prêtent leur obligation.

On doit arriver au trône par trois grandes marches de toute la largeur de la loge ; l’espace qu’occupe la troisième marche autour du trône, s’appelle l’orient, et c’est la place qu’occupent tous les frères possédant le grade d’Ecossais et les autres grades supérieurs.

Il doit y avoir sur l’orient trois tables faites en équerre, pareilles à celle qui est devant le Vénérable, dont une pour le Secrétaire à la droite du Vénérable, et deux à la gauche dont l’une pour le Trésorier et l’autre pour l’Orateur : celle de ce dernier est la plus proche du trône.

Il y a également plusieurs sièges pour les frères possédant les hauts grades. Dans les assemblées nombreuses ceux-ci se placent sur ces trois marches et garnissent ainsi tout l’orient.

Le premier Surveillant est placé à l’occident du côté du midi, il a devant lui son épée nue et son maillet.

Le second Surveillant est placé à l’occident du côté du nord, il a également devant lui son épée nue et son maillet.

A côté des deux Surveillants doit être une petite colonne surmontée d’une boule ou d’une plaque en laiton. Cette colonne doit être à la hauteur de leur siège, et c’est la dessus qu’ils frappent avec leur maillet pour diriger les travaux de la loge.

Sur le carreau au milieu de la loge doit être placé un tableau en toile d’un carré long, sur lequel sont peints tous les attributs et emblèmes de la maçonnerie.

La loge est éclairée par trois grandes lumières qu’on nomme étoiles, placées en triangle autour de ce tableau, c'est-à-dire une du côté de l’orient, à la droite en entrant à la loge ; la seconde du côté du premier Surveillant ou du midi ; et la troisième du côté du second Surveillant ou du nord. Il doit y avoir au dessus du trône une grande étoile flamboyante avec la lettre G au milieu : elle doit être éclairée en transparent par derrière.

Les maitres et compagnons sont dispersés par toute la loge.

Les apprentis se tiennent tous du côté du nord et portent le tablier blanc.

Obligation

Moi …… promets, devant le Grand Architecte de l’univers et cette respectable assemblée, de ne jamais divulguer à aucun profane les secrets de la Franche Maçonnerie qui peuvent m’être dévoilés actuellement ou dans la suite, sous peine d’avoir la gorge coupée, mon cœur déchiré, mes entrailles arrachées, mon corps brulé et mes cendres jetées aux vents, afin qu’il ne soit plus fait mention de moi parmi les hommes, ni parmi les maçons. Ainsi soit-il.

Ainsi Dieu me soit en aide.

Signe

Le signe est de porter la main droite au col, en équerre, les doigts étendus le pouce élevé, ensuite la tirer horizontalement sur l’épaule droite et de là, la laisser tomber perpendiculairement sur la cuisse droite.

Ce signe forme une équerre parfaite, et il est relatif à la partie du serment déjà fait d’avoir la gorge coupée.

Attouchement

L’attouchement est de prendre la main droite d’un frère et de presser avec le pouce la première phalange de son doigt index par trois pulsations ou battements dont deux précipités et un lent.

Mot de passe

On ne peut entrer en loge sans donner au frère Terrible, à qui l’entrée est confiée le mot de passe : ce mot est Tubalcaïn.

Mot sacré

Il y a un mot pour se reconnaitre en tout temps ; ce mot qui est Jakin ne doit se dire qu’en épelant les lettres.

Marche

Elle se fait en portant le pied droit en avant et rapportant le gauche jusqu’au talon droit, ce qui forme une équerre ; On fait trois pas de cette sorte sur une ligne droite, c'est-à-dire en avançant, et pendant cette marche on se tient à l’ordre, c'est-à-dire ayant la main droite en équerre sous la gorge.

Age

Trois ans et plus.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Villant 20/10/2009 11:52


Bonjour
En quoi ce rituel est-il ecossais?
Frat
JCV


MONTALEAU 20/10/2009 13:25


L’Écossisme est un mouvement qui se caractérise par une multiplication des grades au delà
de celui de Maître Maçon.
Fraternellement









Présentation

  • : Le blog de MONTALEAU
  • : Instruction du rite Français
  • Contact

Recherche

Liens