Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 13:39

La Requête en plainte du F. BULLET :

 "Je demande, que la Parfaite Union de Saint-Pierre de la Martinique, fille de Saint-Jean-d'Écosse de Marseille, soit procédée suivant la rigueur des lois, comme ayant manqué à la charité fraternelle, en refusant la porte à deux de nos frères, nommés Barboutin et Grégoire, qui se présentèrent chez eux, comme il nous paraît, par la lettre du F. Barboutin, qui dit qu'ayant été refusés à la porte de la Parfaite Union de Saint-Pierre de la Martinique, qu'une foule de nègres les insultèrent dans la rue, en les traitant de prétendus maçons. Les frères de la Parfaite Union auraient dû au moins empêcher un pareil affront. Elle allégua à ces frères pour raison de son refus, que c'était sa mère, la loge de Saint-Jean-d'Écosse, et l'Amitié allemande de Bordeaux, qui leur avaient mandé de ne point recevoir les membres de notre temple, (qu’il était irrégulier et sans Constitutions ; que notre fondateur Dom Martinez Pasqually était un imposteur, qui fait métier, de la maçonnerie) . Du moins ne leur avaient-elles point ordonné de nous faire insulter par la canaille, et cette populace ne pouvait point savoir si nous étions vrais ou faux maçons si quelque membre de cette prétendue loge ne leur eût pas dit. Ces esclaves ne nous eussent jamais manqué s'ils n'avaient pas été excités, car ces gens-là ne se mêlent point des affaires des Blancs, savent les respecter et ne se hasardent jamais de les insulter qu'ils n'y soient autorisés par leurs maîtres, surtout à la Martinique, où le code noir est mieux observé qu'en aucune autre colonie;

     Déférée au Trône du Grand Souverain le 26 octobre 1765.

Signé : F. Bullet, M. P E., a. c. m. Ecossais, Grand Architecte, Chevalier Commandeur d'Orient, Juge Souverain Réaux-Croix, Député, Secrétaire, Grand Garde des Sceaux et Archives du Tribunal des Grands Souverains.

     Acceptée au Grand Tribunal des Souverains

Signé : Dom Martinez Pasqually, Grand Souverain Maitre des Ordres Eminents de la Franc Maçonnerie répandue sur la surface de la terre."

L’arrêt, prononcé par le Tribunal Souverain:

"Au Nom du Grand Architecte de l'Univers

Nous, Grand Souverain, Maître en chef des Ordres éminents de la Franc Maçonnerie, Juge Souverain des Chevaliers Maçons et de leurs tribunaux de justice, seul dépositaire et conducteur de la Sainte Arche, Commandant les 12 étendards des tribus, Inspecteur Général des Puissants Souverains Réaux-Croix et Chevalier Commandeur d'Orient, Grand Maître des 5 et 7 points cardinaux de la Franc Maçonnerie, chef de la discipline des hautes et basses classes de l'Ordre, des quatre Chambres de Justice pour le maintien des règlements, fonctions et cérémonies des Ordres de la Respectable Confraternité des Chevaliers Maçons répandus sur la surface de la terre ;

Nous condamnons, La Parfaite Union de Saint-Pierre de la Martinique, comme ayant manqué à la charité fraternelle et aux sentiments d'humanité, à être biffée, lacérée, bâtonnée, hachée, détruite et anéantie par le fer, la terre, l'eau, l'air et le feu, annulant les constitutions qu'elle aurait pu surprendre de la bonne foi des constituants et relevant ses membres de tout serment de fidélité qu'ils auraient pu lui prêter.

Nous ne prétendons néanmoins pas comprendre dans ce présent jugement les membres et de la Parfaite Union de Saint-Pierre de la Martinique, notre jugement ne portant que sur la société en général et non sur les particuliers, qui pourront se présenter et s'affilier aux loges régulières qui voudront les adopter et les accueillir.

Signé : Dom Martinez Pasqually, Ecuyer et Grand Souverain Maître des Ordres de la Franc Maçonnerie ; Blanquet, Commandeur d’Orient, Chevalier Réaux Croix ; F. Bullet, Chevalier Commandeur d’Orient, Souverain Juge Réaux Croix, Secrétaire, Grand Garde des Sceaux et Archives du Tribunal des Souverain, etc.etc ;"

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Michelle Nahon 20/01/2010 10:29


Merci pour votre réponse et la référence de l'article. Ce sont les archives rapatriées de Moscou qui ont révélé des données intéressantes sur le mouvement fondé par Martinès.
Tout ce qui concerne Martinès et les élus coëns m'intéresse, je me permets de vous demander de me signaler les nouvelles découvertes.
merci et très cordialement à vous,


MONTALEAU 20/01/2010 12:25


Avec grand plaisir.


Michelle Nahon 09/01/2010 11:17


Bonjour,
J'ai trouvé par hasard ce document fort important que vous avez publié. Pourriez-vous me dire dans quelles archives vous l'avez découvert et la cote.
Je ne sais si vous avez déjà rencontré mon nom sur internet. Je suis la présidente de la Société Martinès de Pasqually qui est une société de recherches historiques.
Je publierai bien sûr toutes les informations que vous me transmettrez dans le prochain bulletin de la SMDP (publication papier et non internet))
Cordialement à vous et remerciements pour la diffusion de ce document d'archives


MONTALEAU 20/01/2010 00:43




Très honoré, de vous compter au nombre de nos lecteurs.


Le document mentionné, provient d’un article publié dans l’excellente revue, « Renaissance Traditionnelle » N° 131/132 de Juillet /Octobre 2002 par Robert et Catherine Amadou, sous l’intitulé : « Le combat singulier du Grand Souverain contre la maçonnerie apocryphe ou Martines de Pasqually
aux archives du G. O. »


A votre disposition.




Présentation

  • : Le blog de MONTALEAU
  • : Instruction du rite Français
  • Contact

Recherche

Liens