Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 21:05

D'où venez vous?

De la Sainte Loge de Saint Jean.

Quelles recomandations en apportez-vous?

Les recommandations des justes et respectables frères et Compagnons, de la juste, respectable et Sainte Loge de Saint Jean d'où je viens et qui vous saluent par trois fois de bon cœur.

Que venez-vous faire ici ?

Je ne viens pas faire ma propre volonté, Mais soumettre ma passion, Mettre en pratique les règles de la Maçonnerie, Et ce faisant progresser chaque jour.

Etes-vous un Maçon ?

Mes Frères et Compagnons me reçoivent et m'acceptent comme tel.

Comment saurai-je que vous êtes un Maçon ?

Par les signes, attouchements et points parfaits de mon entrée.

Que sont les signes ?

Toutes équerres, tous angles et toutes perpendiculaires.

Que sont les attouchements ?

Certaines griffes régulières et fraternelles.

Donnez-moi les points de votre entrée.

Donnez-moi le premier et je vous donnerai le second.

Je le garde.

Je le cache.

Que cachez-vous ?

Tous les secrets et mystères des Maçons et de la Maçonnerie, sauf envers un Frère véritable et régulier après un examen rigoureux ou dans une juste et respectable loge de Frères et Compagnons régulièrement assemblés.

Où avez-vous été reçu Maçon ?

Dans une loge juste et parfaite.

Qu'est-ce qui rend une loge juste et parfaite ?

Sept ou davantage.

Que sont-ils ?

Un Maître, deux Surveillants, deux Compagnons du métier et deux Apprentis entrés.

Qu'est-ce qui forme une loge ?

Cinq.

Que sont-ils ?

Un Maître, deux Surveillants, un Compagnon du métier, un Apprenti entré.

Qui vous amena dans la loge ?

Un Apprenti entré.

Comment vous y fit-il venir ?

Ni nu ni vêtu, ni pied nu ni chaussé, dépourvu de tout métaux et dans une disposition de mouvement sincère.

Comment avez-vous été admis ?

Par trois grands coups.

Qui vous reçut ?

Le Second Surveillant.

Que fit-il de vous ?

Il m'emmena dans la partie Nord-Est de la loge, puis me ramena à l'Ouest et me confia au Premier Surveillant.

Que fit de vous le Premier Surveillant ?

Il me présenta et me montra comment aller (par trois pas) vers le Maître.

Que fit de vous le Maître ?

Il me reçut Maçon.

Comment vous reçut-il Maçon ?

Avec mon genou dénudé, fléchi, le corps en Equerre, le Compas ouvert sur le sein gauche dénudé, la main droite nue sur la Sainte Bible. Là je pris l'obligation (ou serment) du Maçon.

Pouvez-vous répéter cette obligation ?

Je ferai mon possible.

(L'obligation est comme suit).

Moi, par ceci, je promets et je jure, en présence de Dieu tout puissant et de cette juste et respectable assemblée, de garder et cacher, et de ne jamais révéler les secrets et mystères des Maçons et de la Maçonnerie qui me seront révélés. Sauf à un Frère véritable et régulier, après un examen rigoureux, ou dans une juste et respectable loge de Frères et Compagnons régulièrement assemblés. En outre je promets et jure de ne pas les écrire, imprimer, marquer, ciseler ou graver, ni de les faire écrire, imprimer, marquer, ciseler ou graver sur le bois ou la pierre, de sorte que le caractère visible ou l'impression d'une lettre pourrait apparaître, par quoi ils pourraient être obtenus irrégulièrement.

Tout cela sous une peine qui ne serait pas moindre que d'avoir la gorge tranchée, la langue arrachée du fond de la bouche, le cœur arraché du sein gauche, pour qu'ils soient enfouis dans les sables de la mer, à une encablure de la plage, là où la marée descend et monte deux fois en 24 heures ; mon corps devant être réduit en cendres, mes cendres dispersées à la surface de la terre, de sorte qu'il n'y ait plus souvenance de moi parmi les Maçons.

Ainsi que Dieu me soit en aide.

Quelle est la forme de la Loge ?

Un carré long.

Quelle est sa longueur ?

D’Est en Ouest.

Quelle est sa largeur ?

Du Nord au Sud.

Quelle est sa hauteur ?

Des pouces des pieds et des yards innombrables qui vont jusqu’aux cieux.

Quelle est sa profondeur ?

Jusqu'au centre de la terre.

Où se tient la loge ?

Sur une terre sacrée, ou sur la plus haute colline, ou la plus profonde vallée, ou dans la vallée de Josaphat, ou encore dans tout autre endroit secret.

Comment est-elle disposée ?

Exactement d'Est ou Ouest.

Pourquoi cela ?

Parce que toutes les églises et chapelles sont ou devraient être ainsi disposées.

Qu'est-ce qui soutient une loge ?

Trois piliers.

Comment s'appellent-ils ?

Sagesse, Force et Beauté.

Pourquoi cela ?

La Sagesse pour inventer, la Force pour soutenir et la Beauté pour orner.

Comment votre loge est-elle couverte ?

Par un dais de nuages de diverses couleurs (ou les nuages).

Avez-vous des meubles dans votre loge ?

Oui.

Lesquels ?

Le Pavé Mosaïque, l'Etoile flamboyante et la Houppe dentelée.

Que sont-ils ?

Le Pavé Mosaïque est le sol de la loge, l'Etoile flamboyante en est le centre et la Houppe dentelée la bordure qui l'entoure.

Que sont les autres meubles de la loge ?

La Bible, le Compas et l'Equerre.

A qui appartiennent-ils en propre ?

La Bible à Dieu, le Compas au Maître et l’Equerre au Compagnon du métier. ~

Y a-t-il des bijoux dans votre loge ?

Oui.

Combien ?

Six. Trois mobiles, et trois immobiles.

Quels sont les bijoux mobiles ?

L'équerre, le niveau et le fil à plomb.

Quels sont leurs usages ?

L'Equerre pour poser les pierres selon des lignes justes et d'équerre, le Niveau pour vérifier toutes les horizontales, et le Fil à plomb pour vérifier toutes les verticales.

Quels sont les bijoux immobiles ?

La Planche à tracer, la Pierre cubique et la Pierre dégrossie.

Quels sont leurs usages ?

La Planche à tracer pour que le Maître y trace ses plans, la Pierre cubique pour que les Compagnons du métier éprouvent leurs outils dessus et la Pierre dégrossie pour que les Apprentis entrés apprennent à travailler dessus.

Y a-t-il des Lumières dans votre loge ?

Oui, trois.

Que représentent-elles ?

Le Soleil, la Lune et le Maître Maçon.

N.B. : Ces lumières sont trois chandelles posées sur de grands chandeliers.

Pourquoi cela ?

Le Soleil pour présider au jour, la Lune à la nuit, et le Maître Maçon à sa loge.

Avez-vous des Lumières immobiles dans votre loge ?

Oui.

Combien ?

Trois.

Ces Lumières immobiles sont trois fenêtres censées (bien qu'inutilement) exister dans tout local où se tient une loge, mais ce sont plutôt les quatre points cardinaux, selon les anciennes règles de la Maçonnerie.

Où sont-elles situées ?

A l'Est, au Sud et à l'Ouest.

A quoi servent-elles ?

A éclairer les hommes avant, pendant et après leur travail.

Pourquoi n'y a-t-il pas de Lumière au Nord ?

Parce que le Soleil n'envoie pas de rayon de cette direction.

Où se tient le Maître ?

A l'Est.

Pourquoi cela ?

Comme le Soleil se lève à l'Est et ouvre le jour, le Maître se tient à l'Est (avec sa main droite sur le sein gauche formant un signe, et l'Equerre pendue à son cou) pour ouvrir la loge et mettre ses ouvriers au travail.

Où se tiennent les Surveillants ?

A l'Ouest.

Quel est leur travail ?

Comme le Soleil se couche à l'Ouest pour clore le jour, les Surveillants se tiennent à l'Ouest (avec leur main droite sur le sein gauche formant un signe, et le Niveau et le Fil à plomb pendus à leur cou) pour fermer la loge, renvoyer les ouvriers du travail et leur verser leur salaire.

Où se tient le plus ancien Apprenti entré ?

Au Sud.

Quel est son travail ?

Ecouter et recevoir les instructions, et accueillir les Frères étrangers.

Où se tient le plus jeune Apprenti entré ?

Au Nord.

Quel est son travail ?

Tenir à l'écart les Cowans et les indiscrets.

Si un Cowan (ou un indiscret) est surpris, comment doit-il être puni ?

Il doit être placé sous les gouttières de la maison (par temps de pluie) jusqu'à ce que l'eau coule sur ses épaules et de là jusqu'à ses souliers.

Que sont les secrets d'un Maçon ?

Des signes, des attouchements et de nombreux mots.

Où gardez-vous ces secrets ?

Sous mon sein gauche.

Avez-vous quelque clé de ces secrets ?

Oui.

Où la gardez-vous ?

Dans une boîte d'os, qui ne s'ouvre ni ne se ferme jamais sans une clé d'ivoire.

Est-elle pendue ou posée ?

Elle est pendue.

Par quoi est-elle pendue ?

Par un câble de 9 pouces ou une boucle.

De quel métal est-elle faite ?

Il n'y entre aucun métal. Mais une langue de bonne réputation est aussi bonne derrière le dos d'un Frère qu'en face de lui.

N.B. : la clé est la langue, la boîte d'os les dents et le câble le palais.

Combien de principes y a-t-il en Maçonnerie ?

Quatre.

Que sont-ils ?

Le point, la ligne, la surface et le volume. Expliquez-les ?

Le point est le centre, (autour duquel le Maître ne peut errer), la ligne est la longueur sans largeur, la surface est la longueur et la largeur, et le volume les comprend tous à la fois.

Combien y a-t-il de signes fondamentaux ?

Quatre.

Que sont-ils ?

Le guttural, le pectoral, le manuel et le pédestre. Expliquez-les.

Le guttural sur la gorge, le pectoral sur la poitrine, le manuel à la main, le pédestre aux pieds.

Qu'avez-vous appris comme Gentilhomme Maçon ?

Le secret, la moralité et la camaraderie.

Qu'avez-vous appris comme Maçon opératif ?

La couleur, l'Equerre, le façonnage de la pierre, poser un Niveau et élever une Perpendiculaire.

Avez-vous vu votre Maître aujourd'hui ?

Oui.

Comment était-il vêtu ?

D'une veste jaune et d'une culotte bleue.

N.B. : La veste jaune c'est le compas et la culotte bleue les pointes d'acier du compas.

Combien de temps servez-vous votre Maître ?

Du lundi matin au samedi soir.

Comment le servez-vous ?

Avec la craie, le charbon et le plat de terre cuite.

iQue signifient ces termes ?

La liberté, la ferveur et le zèle.

Donnez-moi le signe d'Apprenti entré.

Réponse :

Etendre les quatre doigts de la main droite et les retirer en travers de la gorge. C'est le signe qui constitue une demande d'attouchement.

N.B. : Un attouchement se fait en joignant le bout du pouce de la main droite sur la première phalange de l'index de la main droite du Frère qui demande le mot.

Donnez-moi le Mot.

Je l'épellerai avec vous.

L'examinateur dit « BOAZ ».

N.B. : — l'Examinateur dit : B,

— l'interrogé : O,

— l'Examinateur : A,

— l'interrogé : Z,

C’est-à-dire BOAZ.

Donnez-moi un autre mot.

JACHIN.

N.B. : BOAZ et JACHIN étaient deux colonnes du Porche du Temple de Salomon (I - Roi, VII - 21).

Quel âge avez-vous ?

Moins de sept ans (montrant par là qu'il n'a pas été fait Maître).

A quoi sert le jour ?

A voir.

A quoi sert la nuit ?

A entendre.

Comment souffle le vent ?

D'Est en Ouest.

Quelle heure est-il ?

Minuit plein.

                                                                 Traduction Gilles PASQUIER

Partager cet article

Repost 0

commentaires

leduc 21/03/2010 09:57


« c’est en ouvrant doucement les yeux un jour qu’il se prit d’amitié pour un rayon de soleil …
Celui-ci devenu familier, lui éclaira les moindres recoins de sa vie et il put apprendre à voir par transparence … »


MONTALEAU 01/04/2010 12:08



Merci pour cette magnifique pensée.



Présentation

  • : Le blog de MONTALEAU
  • : Instruction du rite Français
  • Contact

Recherche

Liens