Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 01:01

Ref. BN, FM 362, Dossier 1, Document 15. Copie de 1778

Publié par Alain Bernheim dans son livre:

"Une certaine idée de la franc-maçonnerie"

Dressés par la R.\ L\ Saint Jean de Jérusalem Gouvernée par N.\ t\ c.\ f.\ Louis de Bourbon Grand Maître de toutes Les L. Régulières de france le 24 juin 1745.

article premier

Dieu Etant notre chef, nous L'invoquerons sans cesse pour demander son assistance, et nous ne prophanerons jamais son saint nom.

art. IIe

Les Empereurs, les Rois les princes étant nos Supérieurs et nos Souverains nous serons soumis a leurs volontés.

art IIIe

Les Rois ayant Etablis des Gouverneurs, juges, et magistrats pour nous Donner des Loix, et nous Gérer ; tout Bon M.-, s'y soumettra, et respectera les personnes en place, et supérieures a Luy.

art IVe

Les Richesses de telle façon qu'elles nous favorisent, ainsy que Les honneurs et la naissance, ne nous rendra pas plus orgueilleux, Le Riche ne sera pas Enflé de ses Biens, De sa naissance, et de ses Emplois ; Dieu nous ayant tous crées comme ses Enfants, il faut Le mériter en assistant Les pauvres, et notamment Les f.\ indigents en vrais M.-.

art Ve

Le vray Maçon doit être dans La Société Civile Docile, humain poli, Ennemi du Mensonge, et de la Calomnie.

art VIe

Le Maçon qui est en famille édifiera sa femme et ses enfants par une Bonne Conduite, il ne dissipera pas son bien dans les excès de Débauche, et souffrira patiemment Les adversités de ce monde afin d'en être dédommagé en L'autre.

art VIIe

Les jurements, Blasphèmes, et paroles obscènes étant indignes d'être proféré par Des Maçons a cet effet ils sont exhortés De s'observer en ce point a tous Egards.

art VIIIe

Les signes extérieurs des maçons servans a nous faire reconnoitre ayant été prophanés par des indiscrets dans des Lieux publics et Communiqués a ceux qui ne le sont pas a cet effet vous prendrés garde De n'en donner qu'avec attention et a propos.

art IXe

Lorsque le vulgaire parlera sur le compte de la Maçonnerie vous este exhorté D'Ecouter et De vous taire, La Société se contenant d'Elle même, nous devons pardonner a ceux qui nous Condamnent sans nous Connoitre.

art Xe

Les Excès de débauche, soit de Boisson ou D'autre nature rendant l'homme méprisable : tout bon Maçon observera De ne s'y pas livrer, et De vivre en homme de probité, De Mœurs et De Vertu.

art XIe

Vous n'admettrés dans la maçonnerie que Des Gens d'une naissance honnête, et De bonne vie, et Mœurs, scrupuleusement examinés, craignans Dieu, ayant une Religion et Le Saint Baptême.

art XIIe

Lorsqu'un f.\ vous aura proposé un aspirant, vous vous informerés très scrupuleusement de sa Conduite, et Le Scrutin décidera de son admission, ou refus ; vous ferez cette operation avec Equité et Discretion.

art XIIIe

Vous ne Recevrés que des Gens Libres Dans Leurs Etats, ayant vingt-cinq ans Complets, Les fils de Maçons seront dispensés de la Majorité, mais jusqu'à Lors ils resteront apprentifs et Compagnons.

art XIVe

pour qu'un Maçon s'attache a L'art avec zele on ne luy Donnera jamais deux grades a la fois, et on ne luy donnera de nouvelles Lumières que Lors qu'on sera Content de son Zele, de sa Conduite, et de son Etude.

art XVe

vous vous assemblerés régulièrement tous les mois jours de fete ou de Dimanche, Les offices divins étant finis, et Cela parce que Les jours ouvrables, vous devés vous attacher au Devoir De votre Etat.

art XVIe

vous vous pourvoirés d'un terrain favorable pour établir votre Loge, et La fournirés generallement de tout son necessaire ; a cet effet vous cottiserés, et conduirés suivant les avis du V.\ M:, ou de celuy qui présidera en son absence.

art XVIIe

La L\ aura neuf officiers de fondation qui seront 1° le V/. M.-. 2° le 1er sur/ 3° le 2ème surv'. 4° l'orateur 5° le secretaire 6° le trésorier, 7° l'architecte 8° l'introducteur 9° le thuilleur ou terrible /.

art XVIIIe

 Comme il est important qu'une L.\ ait des fonds pour se soutenir, et pour assister les ff.\ indigents qui le mériteront chaque Recipendiaire sera tenu de payer au trésorier La somme qui sera Convenue pour le Luminaire Gands &c avant sa Reception.

art XIXe

Les L\ ne se Convoqueront jamais, Le Maitre en charge Donnera Le jour de son entrée l'indication des douze L.\ de L'année, et les ff.\ seront avisés pour le Courant a cause que les Convocations sont toujours scùes et peuvent causer du desordre /.

art XXe

Chaque f.\ payera annuellement a la St Jean d'été tout ce qu'il trouvera Redevoir de quotité de L'année Echue, et a chaque L\ qu'on tiendra Le trésorier aura le soin de faire faire la queste des pauvres avant sa fermeture.

art XXIe

   Chaque voyageur Indigent soit francols, soit Etranger aura purement et simplement de quoy se conduire jusqu'à La première Loge ou il passera, et on n'accordera ses Bienfaits qu'a des f.\ munis de Certificats en bonne forme.

art XXIIe

Les Compagnons a défaut de Couvreur garderont L'intérieur de la L\ , et les apprentlfs L'extérieur a tour de rôle ils rendront Compte de leur Mission aux surveillants qui De leur coté en instruiront Le Maitre.

art XXIIIe

il N'y aura que le Vénérable, L'orateur et les ff.\ décorés de grades supérieurs qui ayent La liberté d'être couverts et armés en L\ tous Les autres seront sans chapeaux - l'architecte pourra se faire aider dans ses travaux.   /.

art XXIVe

si un Maçon tombe en faute grave, ou donne atteinte a son honneur, il sera semoncé pour la première fois pour la seconde amendé de 12 mais a la troisième La L\ Luy sera interdite jusqu'à ce qu'il se comporte mieux. /.

art XXVe

Lorsqu'un visiteur arrivera Le Maitre des Cérémonies ira L'examiner sur ses grades et sur son Rapport on L'admettra en Loge en la manière accoutumée. /.

art XXVIe

 Le Secrétaire écrira dans son Registre tous Les fastes de la Loge, il expédiera et scellera Les Certificats qu'il fera signer au maitre et aux officiers Dont il fera payer les frais, il dirigera aussy la Correspondance.

art XXVIIe

 Le trésorier écrira Régulièrement Dans son livre toutes Les Recettes et toutes Les Dépenses, il n'en pourra faire aucune Sans L'agréement de la Loge et par délibération il rendra Compte Le jour de St jean, Le Registre de controlle du Secrétaire doit en faire La balance.

art XXVIIIe

Les officiers de la L\ ne payeront point de quotité, pendant Leur année d'exercice, mais ils payeront Le Banquet du jour de St Jean a Repartition entre eux neuf. /.

art XXIXe

Le jour de St Jean La Loge assistera a la messe en Bouquets et gands, après La Messe on tiendra Le Scrutin pour L'élection Du nouveau maitre, ou Continuation de Celuy en charge et ensuitte on fera La Reddition Des comptes.

art XXXe

Comme La maçonnerie accorde des grâces Distinctives a ceux qui Les ont mérité, s'il manque quelque grades au maitre qu'on vient de Remplacer, on les luy Donnera Ce jour la même sans Le faire Languir, on aura La même attention pour les officiers.   /.

art XXXIe

Le Lendemain de la fete Le nouveau maitre fera Célébrer un Service De morts pour le Repos des a mes des ff.\ decedés payé des fonds de la Loge   /.

art XXXIIe

on aura grande attention d'observer Le silence pendant Les trois santés de Rigueur, on punira pour la première fois par un feu lent pour la seconde fois a L'amende pecunaire de 3 mais a la trosieme fois Le maitre fermera la L\ et se Retirera. /.

art XXXIIIe

on portera sept santés publiques qui seront Caractérisées par les Cantiques de l'ordre, on observera De ne jamais rien proposer ny Délibérer en Loge De Banquet, tout Devant se faire Régulièrement entre L'equere et le Compas. /.

 art XXXIVe

 Les Loges seront Décorées et les officiers placés Suivant L'Usage Lors qu'il y aura quelque bons morceaux d'architecture De fait on l'exposera publiquement pour Donner De L'Emulation   /.

art XXXVe

Si quelque frère se trouve malade il en fera informer Le maitre pour qu'on luy fasse accorder tous les secours possibles en Conformité de la promesse que nous avons faite Le jour de notre Réception.

art XXXVIe

Si quelque frère se trouvoit détenu prisonnier par des causes D'infortunes non méritées on s'intéressera vivement pour Luy; on fera des quêtes pour tacher de luy procurer son Elargissement, et on luy donnera tous les Secours possibles /.

art XXXVIIe

 Comme il y a toujours malheureusement quelques indiscrets dans Les Loges Le maitre observera De faire promettre avant De Les fermer La discrétion sous l'obligation primitive Les prévaricateurs a Cet article Doivent être punis très sévèrement.

art XXXVIIIe

Un f.\ qui auroit Le malheur D'être Convaincu de quelque Crime Contre la Religion, et la Loy de nature sere exclu, a perpétuité son nom Biffé De tous les Registres et Brûlé.

art XXXIXe

a Chaque augmentation de grades Les f.\ qui les Recevront payeront au trésorier ce qui aura été fixé par la Loge pour les frais du Luminaire.

art XXXXe

 Les Maîtres ordinaires S'assembleront avec Les maîtres Les parfaits et Irlandois trois mois après la St jean, Les maîtres Elus six mois après, Les Ecossois neuf mois après, et Ceux pourvus de grade supérieurs quand ils le jugeront a propos /.

Art XLIe

Lorsqu'un maçon viendra a décéder tous les ff.\ iront a Son Enterrement en habits de deuil et gands Blancs. La l_\ Luy fera Célébrer un service Le lendemain que le trésorier payera Des fonds D'icelle, on aura soin de Retirer ses Bijoux de Maçon /.

Art XLIIe

on n'accordera Des Certifficats qu'aux frères qui se seront bien Comportés, et tous visiteurs qui n'en aura point sera Censé un sujet suspect, car d'être maçon dans Le Cœur comme bien Des gens Repondent Cela ne suffit pas il faut en donner des preuves.

Art XLIIIe

 Les voyageurs arrivant Dans un pays ou il y a des loges iront faire visite au maitre, et luy demander L'entrée Ce qui Leur sera accordé autant qu'ils se comporteront bien

Art XLIVe

 Les Ecossois seront Les surintendants des travaux, ils auront la liberté de la parole, et seront des premiers a donner Leur suffrage, se placeront ou ils voudront, et Lorsqu'ils seront en faute ils ne pourront être Redressés que par Des Ecossois.

Art XLVe

Les ff.\ a talents seront exempts de Contribution aux Dépenses autant qu'ils s'en Rendront Dignes Car autrement ils payeront Comme Les autres.

Art XLVIe

Les ff.\ servants n'auront jamais d'autres Lumières que celle D'apprentifs et compagnons, ils ne posséderont aucune charge on les Recevra gratuitement avec les marques de la servitude on choisira des sujets attachés, fidèles, et dociles.

art XLVIIe

il est expressement deffendu D’admettre dans la maçonnerie des gens qui ne sont pas d’un sang pur pas meme dans le grade de servants.

 art XLVIIIe

 et dernier Les   présents   Statuts   seront toujours exposés dans la Loge et Le f.\ secrétaire en fera Lecture a chaque Réception.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de MONTALEAU
  • : Instruction du rite Français
  • Contact

Recherche

Liens