Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 17:31

La littérature maçonnique moderne fournit beaucoup de contestations concernant le symbolisme Imaginatif et les interprétations exagérées des symboles proposés à la réflexion du franc-maçon.

Témoignages :

           J. R. Rylands, de la Loge Quatuor Coronati

 "La Franc-maçonnerie risque peu de beaucoup souffrir des attaques d'ennemis extérieurs à ses rangs, mais elle pourrait bien souffrir des activités de ses membres enthousiastes mal avisés.

Il est difficile d'évaluer l'étendue du mal fait à la chaude amitié de l'Ordre et qui pourrait être fait à l'avenir par l'activité de ce que nous pouvons appeler l'école pseudo-mystique.

Dans son rejet de tout canon de l'étude historique réelle, et dans son refus méprisant de la méthode scientifique, dans sa facilité extravagante à inventer, dans sa substitution de l'individualisme à la fraternité, les efforts de cette école sont diamétralement opposés aux objectifs de cette Loge.

Comment un esprit de recherche critique peut-il exister là où l'Ordre est considéré comme un culte pseudo-mystique ?

Nous reconnaissons qu'il y a de la place, dans la Franc-maçonnerie, pour toutes catégories et écoles philosophiques avec certaines limites. Mais je suggère que nous devrions toujours regarder avec inquiétude l'émergence d'un dogmatisme là où la liberté d'interprétation a prévalu jusqu'à présent.

Et cependant on ne peut pas nier que le dogme a sa place dans différentes explications de la Franc-maçonnerie qui ont cours aujourd'hui. Avec beaucoup d'étalage de jargon philosophique on nous dit que la Franc-maçonnerie est ceci et cela, et on nous invite à accepter une foule de significations plus profondes et de symbolisme caché".

          F. R. Worts dans, avertissement aux étudiants en franc-maçonnerie (1923)

"L'Ordre moderne est essentiellement spéculatif, et chaque Maçon doit nécessairement être spéculatif d'une certaine manière dans son attitude face à ses principes ; mais il y a une tendance largement répandue à repousser les limites de la vraie recherche spéculative et à exagérer les valeurs symboliques.

Cette tendance s'était déjà fortement développée vers la fin du XVIIIe siècle, et dans les temps modernes elle est devenue à la fois dangereuse pour l'Ordre et pour la compréhension correcte de ses exigences morales et de ses enseignements.

Malheureusement ce symbolisme incroyablement exagéré a été enseigné par des Francs-maçons sincères et célèbres.

De tels extrêmes d'interprétation spéculative sont inacceptables. Les explications symboliques qui sont virtuellement standardisées dans les rituels modernes sont claires, simples et totalement satisfaisantes.

C'est le droit incontesté de chaque Maçon de rechercher plus loin les interprétations qui combleront ses besoins spirituels. Mais il devrait se rappeler la ligne de Tennyson sur la fausseté des extrêmes et être peu enclin à accepter les plus larges explications jusqu'à ce qu'il puisse le faire avec entière conviction".

          H. Ward à la quatrième page des "résumés" de la Loge Quatuor Coronati (1969)

"Découvrir votre propre interprétation de nos symboles est la meilleure sorte d'exercice maçonnique ; le seul danger est que cela peut vous conduire trop loin des explications normalement simples qui étaient prévues.

Beaucoup d'entre nous ont vu des exemples extraordinaires et tirés par les cheveux qui n'ont aucun rapport avec la Franc-maçonnerie et qui n'auraient jamais pu exister dans les esprits de ceux qui ont rassemblé ou approuvé les véritables mots et procédures qui sont en usage aujourd'hui ".

La symbolâtrie (vénération excessive des symboles) rend le symbolisme complexe et obscur. Elle engendre un éloignement inutile du simple symbolisme originel adopté pour une meilleure compréhension de concepts moraux.

La Franc-maçonnerie ne définit pas la signification des symboles. Elle invite ses membres à spéculer sur leur sens. Cette liberté d'interpréter est bonne, mais quand elle est poussée à l'extrême elle peut n'être d'aucun bénéfice, et être même dangereuse pour ceux qui n'ont pas une culture maçonnique suffisante.

Les symboles sont à utiliser pour une meilleure compréhension des concepts qu'ils supportent. Ils ne doivent pas être vénérés au point de devenir le but final de la recherche de ceux qui cherchent à tirer de leur interprétation une satisfaction émotionnelle, plus qu'intellectuelle.

Eusthenes

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de MONTALEAU
  • : Instruction du rite Français
  • Contact

Recherche

Liens