Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 11:46

La réunion faite en 1762 des deux corps qui avaient existé sous le titre de Grande Loge n'avait pas pu satisfaire tous les esprits, ni remplir toutes les prétentions, les partis se distinguèrent encore.

On reconnaissait toujours les partisans du Frère Pény : ceux d'entre eux dont l'ambition n'avait pas été satisfaite de la nomination des officiers cherchaient encore à rallumer le feu de la division : les travailleurs de la Grande Loge ceux qui, par leur intelligence, dirigeaient les opérations et qui en soutenaient le poids étaient du parti opposé. Ils se trouvaient en but à l'envie des mécontents et cette envie rejaillissait sur tout le parti du Frère de Jonville.

Les Pénitiens se trouvèrent secourus par un troisième parti qui n'aurait dû avoir aucune influence sur les opérations de la Grande Loge.

Le troisième parti était un Conseil de grade supérieur, prenant le titre de Conseil des Empereurs d'Orient et d'Occident, Souveraine Mère Loge Ecossaise.

Le Frère Pirlet, Maître tailleur et Maître de Loge qui a élevé ce Conseil a toujours cherché à le faire dominer sur la Grande Loge. Pour y réussir, il a tout tenté, il y a attiré un nombre considérable de Maîtres de Loges pour se ménager dans les assemblées un nombre de suffrages capables de faire passer des propositions qu'il y ferait hasarder pour l'exécution de son projet.

Au commencement de 1767, les ordres du gouvernement ont forcé la Grande Loge de cesser ses fonctions ; son inaction a favorisé les troubles ; les Frères bannis ont formé un parti qui a délivré des constitutions ; le Conseil du Frère Pirlet en a délivré de son côté ; j'en ai délivré de l'ordre du Substitut Général ; des membres de l'ancienne Grande Loge se sont rassemblés pour tenter la reprise des travaux, mais le Frère de Jonville loin d'avouer leurs démarches, s'y est refusé ; ils n'en ont pas moins opéré et ont constitué les Loges.

Ainsi lors de la nomination du Grand Maitre actuel il y avait quatre partis :

1°- la Grande Loge des Frères Peny, Duret et l'Eveillé ;

2°- le Conseil supérieur du Frère Pirlet qui en délivrant des constitutions s'arrogeait les fonctions de Grande Loge ;

3°- les membres de l'ancienne Grande Loge qui prétendaient en avoir repris les travaux et dont les opérations étaient désavouées par le Frère de Jonville.

4°- le Frère de Jonville, auquel les Frères Moët, le Roy, moi et quelques autres membres de l'ancienne Grande Loge étaient restés attachés. Ce quatrième parti était depuis les circulaires de 1769 réduit à une inaction totale ; mais il conservait le dépôt des registres, sceaux, timbres et archives de la Grande Loge qui étaient entre ses mains.

Face à ces structures, existait également, un autre Conseil  de grade supérieur, le Conseil des Chevaliers d'Orient, mais celui-ci, n'a jamais délivré de constitutions de Loges symboliques.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de MONTALEAU
  • : Instruction du rite Français
  • Contact

Recherche

Liens