Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 14:57

Lettre de J.B.Willermoz à la Triple Union de Marseille (1805)

Vous me demandez, V. M., quelques éclaircissements sur la quotité de la cotisation annuelle des ffres membres agrégés ou des affiliés. Causons là depuis les principes généraux d’où découleront les conséquences. Les ffres maîtres membres agrégés de la Loge sont les seuls qui ont voix délibérative dans toutes les affaires qui concernent les finances et son administration; c’est donc à eux seuls à en supporter les principales charges.

Les maîtres qui ne sont que simplement affiliés, ainsi que les apprentis et compagnons qui ne sont et ne peuvent être qu’affiliés jusqu’à ce qu’ils soient parvenus au grade de Maître, auxquels on peut donner à tous, si on veut, ou tantôt aux uns et tantôt aux autres la voix consultative, pour éprouver leur bon sens et leur discernement, ne prenant pas une part aussi directe que les précédents à l’administration ne doivent pas en supporter au même degré les charges. Cependant comme ils doivent tous s’intéresser à la prospérité d’une Loge dont ils attendent des bienfaits, ils doivent contribuer proportionnellement à tout ce qui peut maintenir son existence et son activité.

Quoique les règlements généraux présentent des règles générales pour ces proportions, elles ne sont pas néanmoins assez absolues pour gêner les Loges dans les arrangements qu’elles auraient à prendre à cet égard. C’est pourquoi elles sont libres de se donner des règlements particuliers et locaux qui néanmoins ne peuvent avoir force de loi qu’après avoir été approuvés par les supérieurs de l’O. et après cette approbation le règlement ne peut être changé qu’avec leur consentement qui n’est pas refusé quand le demande est générale et reconnue juste.

D’après ces principes il me paraît équitable pour chez vous :

1° que les seuls membres agrégés Maîtres payent la totalité de la cotisation convenue et contribuent aussi eux seuls aux autres charges pécuniaires passagères qui peuvent survenir, de même que pour la garantie du locatif de la Loge pendant la durée de son bail.

2° que les Maîtres simplement affiliés et non agrégés ne payent que la moitié de la cotisation annuelle pour les frais ordinaires.

3° que les apprentis & compagnons qui forment une classe encore inférieure n’en payent qu’un tiers, si toutefois le vœu général du comité consultant les besoins plus ou moins considérables de la Loge croit devoir les assujettir à en payer la moitié comme les Maîtres affiliés, on sera libre de le faire.

4° et comme les réceptions, agrégations & affiliations se font à des époques indéterminées, la cotisation affectée à chacune de ces classes doit commencer avec le trimestre qui suivra celui des époques où ces changements de classes ont eu lieu, de manière qu’ils ne devront pour le reste de l’année courante que le nombre de trimestres qui resteront à courir.

Je crois, mon B. A. fre que les explications données ci-dessus en réponse à votre demande suffisent pour diriger vous, le comité & la Loge dans le parti à prendre le plus convenable pour votre société. En général sur tous les articles réglementaires d’administration il faut saisir le principe qui a dicté le règlement et ne s’en point écarter ; on peut ensuite proposer les variations nécessitées par les convenances locales qui peuvent être nombreuses pourvut que le principe fondamental soit toujours respecté.

J’attends avec empressement vos réponses à l’envoi que je vous fais aujourd’hui, vous priant de m’instruire de l’état actuel des choses & de la disposition des esprits en ce moment. Cela m’est nécessaire pour fixer un peu mes idées. Je n’ai plus qu’un mois tout au plus à pouvoir m’occuper des affaires maçonniques ; la cession des conseils généraux départementaux s’ouvre ordinairement le 15 germal Comme membre depuis 5 ans de celui du Rhône et par la nature du travail dont j’y suis ordinairement chargé je ne pourrai pas à cette époque m’occuper d’aucune autre affaire pendant plusieurs semaines, ce qui alors renverra fort loin tous les objets concernant votre Loge qui n’auront pu être terminés auparavant et notamment les élections prochaines des officiers que je vous prie de faire suspendre complètement jusqu’à ce que j’ai pu en conférer avec le comité P. & en recevoir son avis sur les choix à faire, et être mis en état de prendre une détermination à ce sujet qui ne pourra commencer que lorsqu’on saura précisément quels sont ceux qui seraient effectivement membres de la [mot illisible] &voulant composer sans équivoque le nouveau tableau de la St J. Be prochaine.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de MONTALEAU
  • : Instruction du rite Français
  • Contact

Recherche

Liens