Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 00:15

INSTRUCTION DE MAITRE.

D. V.F. 1er surveillant, êtes-vous maître ?

R. Eprouvez-moi, l'acacia m'est connu.

D. Où avez-vous été reçu ?

R. Dans la chambre du milieu.

D. Comment y êtes-vous parvenu ?

R. Par un escalier en forme de vis, qui se monte par 3. 5. et 7.

D Que signifient ces nombres ?

R. Qu'il faut trois ans pour faire un apprenti, cinq pour un comp. et sept pour un Mait.

D. Qu’ avez-vous vu ?

R. Horreur, deuil et tristesse.

D. N'avez-vous rien aperçu de plus?

R. Une lumière sombre éclairait le tombeau de notre R. M. mais il ne me fut pas permis de le voir, et je n'entendis que des pleurs et des gémissements.

D. De quelle grandeur était le tombeau ?

R. De trois pieds de largeur, cinq de profondeur et sept de longueur.

D. Qu'y avait-il dessus ?

R. une branche d'acacia dans la partie supérieure, et un triangle d'or le plus pur, au centre duquel est gravé le nom de l'Eternel.

D. Que vous est-il arrivé ?

R. J'ai été soupçonné d'un crime horrible.

D. Qui vous a rassuré?

R. Mon innocence.

D. Comment avez-vous été reçu?

R. En passant de l'équerre au compas sur la tombe de notre R. M. Adonhiram.

D. Que cherchiez-vous dans cette route?

R. La parole du M. qui était perdue.

D. Comment fut-elle perdue?

R. Par trois grands coups sous lesquels succomba notre R. M. lorsqu'il fut assassiné à la porte du T. par trois compagnons scélérats qui voulurent lui arracher la parole de M. ou la vie.

D. Que firent les MM. pour se reconnaître après la mort de N.R.M. Hiram ?

R. Ils convinrent que le premier mot qui serait prononcé et le premier signe qui serait fait au moment de la découverte du corps d'Hiram , seraient substitués aux anciens mots et signes.

D. Quels furent les indices de la découverte du corps de notre R. M.?

R. Une vapeur qui s'exhala d'un tas de décombres sur lesquels les traîtres avaient planté une branche d'acacia, afin de leur aider à reconnaître l'endroit où ils avaient caché le corps, pour le transporter ensuite dans un lieu plus éloigné.

D. Que fit-on du corps après l'avoir trouvé ?

R. Salomon le fit inhumer avec pompe dans le sanctuaire du T. et fit mettre sur son tombeau une médaille d'or triangulaire, sur laquelle était gravé Jéhova, l'ancien mot de M. et qui signifie en hébreu, Être suprême.

D. Comment voyagent les maîtres ?

R. De l'occident à l'orient, et sur toute la surface de la terre.

D. Pourquoi ?

R. Pour répandre la lumière el rassembler ce qui est épars.

D. Sur quoi travaillent les maitres ?

R Sur la planche à tracer.

D. Où reçoivent-ils leur salaire?

R. Dans la chambre du milieu.

D. Quelles sont les marques distinctives des M.

R. Un signe, un attouchement, deux paroles et les cinq points parfaits de la maîtrise.

D. Comment nommez-vous le signe?

R. Signe d'horreur, parce qu'il rappelle celui que firent les M. lorsqu'ils aperçurent le corps d'Hiram.

D. Donnez le mot sacré ?

R. (On le donne).

D. Que signifie ce mot?

R. La chair quitte les os.

D. Quel est le mot de passe ?

R. (On le donne).

D. Que signifie-t-il?

R. Sublime (surnom donné a notre R. M.)

D. Quels sont les cinq points parfaits de la maitrise?

R. Le pédestre, l'inflexion des genoux, la jonction des deux mains droites, le bras gauche sur l'épaule, et le baiser de paix.

D. Donnez l'explication de ces cinq points ?

R. Le pédestre signifie que nous sommes toujours prêts à marcher au secours de nos frères; l'inflexion des genoux que nous devons sans cesse nous humilier devant celui qui nous a donné l'être ; la jonction des deux mains droites, que nous devons assister nos frères dans leurs besoins ; le bras que nous leur passons sur l'épaule, que nous leur devons des conseils dictés par la sagesse et la charité, enfin le baiser de paix annonce cette douceur et cette union inaltérables qui font la base de notre ordre.

D. Sur quoi est soutenue la L. de maître?

R. Sur trois grands piliers triangulaires nommés sagesse, force et beauté.

D. Qui est-ce qui les nomma ainsi ?

R. Salomon, Hiram, roi de Tyr et Grand arch. du T.

D. Pourquoi attribue-t-on la sagesse à Salomon ?

R Parer qu'il reçut ce don de Dieu et qu'il fut en effet le roi le plus sage de son temps.

D. Pourquoi la force au roi de Tyr ?

R. Parce qu'il fournit à Salomon le bois et les matériaux pour la construction du temple.

D. Pourquoi la beauté à Hiram?

R. Parce que comme G. Arch. du T., il dessinait tous les ornements qui devaient embellir ce monument.

D. Ces trois noms des colonnes ne renferment-ils pas d'autre signification ?

R. Oui, T.R. La forme de ces colonnes signifie la divinité dans toute son étendue; la sagesse symbolise son essence; la force, sa puissance infinie; et la beauté, la perfection et la sublimité des ouvrages de Dieu.

D. Quelles doivent être les qualités d'un M.?

R. Sagesse, force et beauté.

D. Comment réunira-t-il des qualités si rares ?

R. Par la sagesse dans ses mœurs ; la force dans l'union avec ses FF., et la beauté dans son caractère.

D. Y a-t-il quelque meuble précieux dans la L.-. de M. ?

R. Oui, T. R. ; ils sont au nombre de trois : l'évangile, le compas et le maillet.

D. Quelle est leur signification ?

R. L'évangile démontre la vérité, le compas la justice, et le maillet qui sert à maintenir l'ordre, nous fait ressouvenir que nous devons être dociles aux leçons de la sagesse.

D. Pourquoi les trois premiers Offi. se servent-ils de maillet ?

R. Pour nous faire entendre sans cesse que, puisque la matière rend des sons quand on la heurte, à plus forte raison l’homme à qui Dieu a donné un cœur et la faculté de connaître et de juger, doit-il être sensible au cri de la vertu et rendre hommage a son créateur.

D. Comment s appelle le M. ?

R. Gabaon, nom du lieu où les Israélites déposèrent l'arche, dans le temps des troubles de leur pays.

D. Que signifie ce mot?

R. Que le cœur d'un maçon doit être assez pur pour être un temple agréable à Dieu.

D. Comment s'appelle le fils d'un maçon ?

R. Lowton, mot anglais, qui signifie élève en architecture.

D. Quel est le privilège du Lowton ?

R. C'est d'être reçu maçon avant tout autre.

D. Sur quoi travaillent les maîtres ?

R. Sur la planche à tracer.

D. Ou reçoivent-ils leurs gages?

R. Dans la chambre du milieu.

D. Si vous perdez un de vos F. où le retrouverez-vous ?

R. Entre l'équerre et le compas.

D. Expliquez cette réponse ?

R. C'est que l'équerre et le compas étant les symboles de la sagesse et de la justice, le bon M. ne doit jamais s'en écarter.

D. Pourquoi appelle-t-on les maçons les enfans de la veuve ?

R. C'est qu'après la mort de notre R. M. Hiram, les maçons prirent soin de sa mère qui était veuve et dont ils se dirent les enfants, Hiram les ayant toujours regardés comme ses FF.

D. Quel âge avez-vous ?

R. 7 ans et plus.

D. Pourquoi?

R. Parce que Salomon employa 7 ans à la construction du T.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de MONTALEAU
  • : Instruction du rite Français
  • Contact

Recherche

Liens