Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 16:15

L’escalier à vis qui mène à la Chambre du Milieu

Selon les rituels de Rite Français, la loge des constructeurs se tient au Porche du Temple et non, bien entendu, dans le Temple lui-même.

Selon la légende du grade, Hiram fut assassiné dans le chantier du Temple encore en construction et qu’il inspectait.

Selon les rituels anciens du Rite Français, les Maîtres accèdent à la Chambre du Milieu par un escalier qui se monte par 3, 5 et 7 marches, la Bible attestant que la Chambre du Milieu est située à l’étage du Temple, et non en son rez-de-chaussée comme on le répète souvent.(1er Livre des Rois, chap.VI, 8).

Il peut donc sembler contradictoire que l’escalier conduise à l’étage d’un bâtiment non encore construit…Peut-on trouver une explication, autre que purement symbolique, à cette apparente contradiction ? Car il est bien vrai que, souvent, les rituels maçonniques ajoutent des éléments antérieurs ou postérieurs à ceux du récit biblique, qui est lui-même symbolique, ne l’oublions pas. On sait, par exemple, que Hiram Abiff ne fut jamais architecte, sauf dans les rituels de la mythologie maçonnique qui est un récit recréé sur base d’un texte lui-même symbolique…

On trouve une réponse dans le texte des Constitutions d’Anderson de 1738, qui sont, à bien des égards, plus riches en symbolique maçonnique primitive que celles, mieux connues, de 1723. Anderson, dans ce texte amélioré, situe la mort d’Hiram dans le temps, d’une façon très précise : le temple est achevé, mais non encore consacré. Je vous traduis la page 14 de ce texte fondateur :

« Le temple fut terminé en une courte période de 7 ans et 6 mois, à la surprise du monde entier lorsque la Fraternité[1] célébra la pose de la dernière pierre (the cape-stone) dans une joie immense. Mais leur joie fut brutalement interrompue par la mort subite de leur cher maître Hiram Abiff, qu’ils enterrèrent décemment dans la loge voisine du temple, selon l’ancien usage. [2]

« Lorsque Hiram Abiff fut enseveli, le tabernacle de Moïse et les saintes reliques étant logées dans le Temple, Salomon le dédicaça et le consacra par des prières solennelles et de coûteux sacrifices…etc ».

Le rituel n’est donc pas incohérent et l’escalier vers la Chambre du Milieu existait bien avant le meurtre de l’ « architecte », à tout le moins selon notre mythologie, qui n’est en aucun cas l’histoire ni une quelconque « réalité ».

Ce thème essentiel de la différence entre histoire, mythologies, légendes et réalités archéologiques fera l’objet d’un balustre donné en notre chapitre Le Prince de Ligne au cours du second semestre 2011.


[1] On remarquera que jamais les Anglais, demeurés biblistes, ne parlent de l’Ordre, ce qui est une invention française à connotation chevaleresque. Merci à Ramsay !

[2] On se souviendra de ce que la tombe porte le nom de Jéhovah, corruption de Yahweh. L’identité de Hiram devient claire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de MONTALEAU
  • : Instruction du rite Français
  • Contact

Recherche

Liens