Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 01:33
Le rite français moderne est le plus ancien des rites pratiqués en France. Il date du siècle des Lumières et plus particulièrement ses origines remontent à 1720. Trois ans après la création de la Grande Loge Unie d’Angleterre qui vit le jour en 1717, elle-même structurée par les constitutions des pasteurs Anderson et Desaguliers publiée en 1723, qui fut le début de la codification de la Maçonnerie

Les premières Loges françaises s’installent à Paris sous l’impulsion d’émigrés Stuartistes qui s’exilèrent pour des raisons politico-religieuses, lui laissant une empreinte écossaise et irlandaise.
De 1740 à 1778, divers rituels ayant la même base voient le jour, celui de Marseille datant de 1751, ainsi que celui de la Grande Loge Provinciale de Lyon crée par Willermoz en 1760 pour ne citer que ces deux la et qui peuvent être considéré comme les sources du rite français
A partir de 1773 Le Grand Orient de France s’occupera de la rédaction de Rituels Officiels contenant des principes d’unités et de cohérence dont la rédaction finale aboutira en 1784 et sera approuvé en assemblée générale du Grand Orient.
Devant la longueur et les blocages, le Grand Orient installe le 18 janvier 1782 une Chambre des Grades avec comme Orateur le Frère Louis Roettiers de Montaleau.
Il s’imposera par ses travaux qui aboutiront en 1784 par l’adoption au début de 1786 des rituels du rite français moderne en 7 grades :
Les 3 grades de la maçonnerie bleue ou Grades symboliques              
                       L’Apprenti, le Compagnon et le Maître pour les Loges Bleues
Et 4 grades de perfectionnement. (Ordres de Sagesse)
En 1801 deux recueils fédérateurs seront publiés
- Le Régulateur du Maçon
- Le  Régulateur des Chevaliers Maçons ou les 4 ordres supérieurs.

La construction de notre obédience qui débuta le 30 novembre 2003 par la consécration de trois Loges dont une au rite français s’est étoffée de 5 autres loges dont deux au rite français l’une d’elles pratiquant le rite français de tradition
Les premières loges du rite français ayant été constituées et consacrées, il était fondamental de créer les hauts grades sous l’administration d’un grand chapitre afin de permettre aux frères qui le souhaitaient de parfaire leur perfectionnement.

Le Grand Chapitre National Français

Les hauts grades du rite français sont la continuité des 3 premiers grades dit symboliques : l’Apprenti, le Compagnon et le Maître.
Les hauts grades se décomposent en 4 ordres de sagesse et un 5ème Ordre dit grade administratif. Dans son aspect académique le 5°Ordre permet de s’intéresser à tous les grades pratiqués au XVIII° siècle avant la synthèse de 1784 -1786, il permet de lancer un regard vers les autres voies ésotériques
Le 5°Ordre est lui-même le Grand Conseil Philosophique, composé de la Chambre des Grades qui veille au respect des rituels et à leur conservation, de la Chambre d’Administration, qui gère les affaires courantes et de la Chambre d’Appel.
Pour parfaire notre édifice nous avons été amenés à la consécration du Grand Chapitre National Français, constitués de 5 ordres ; 4 ordres de Sagesse et un 5ème Ordre qui sert d’Académie et de coordination administrative, le Grand Conseil Philosophique du Rite.
Le Grand Chapitre National Français a été consacré le 19 novembre 2005 en présence des membres des Suprêmes Conseils d’Italie et d’Espagne.
Au cours de cette cérémonie les Frères fondateurs ont été adoubés au 5ème Ordre par
le Suprême Commandeur, et le Très Respectable Frère Cesare COCCHI, Grand Maître de la Grande Loge Nationale des Francs-Maçons d’Italie nous a transmis la patente du rite français moderne pratiqué depuis 1765, que les Frères Simon GIOVANNAÏ,  ancien Grand Maître du Grand Orient de France, Très Sage des Très Sages et Jean Yves TOURNIÉ Très Sage et Parfait Grand Maître, lui avaient confiés en attendant notre consécration.
De ce fait le rite français moderne que nous pratiquons dans nos loges et au sein du Grand Chapitre, bénéficie d’une antériorité sans précédent et d’une pureté originelle, ce qui nous permet de travailler dans la plus stricte régularité.
Un protocole d’accord avec le Grand Chapitre  a été conclu et signé, il permet aux membres de la Grande Loge Traditionnelle et Moderne de France ou des autres obédiences reconnues de poursuivre leur travail maçonnique dans les ateliers du Grand chapitre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de MONTALEAU
  • : Instruction du rite Français
  • Contact

Recherche

Liens