Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2009 7 06 /09 /septembre /2009 11:24

En 1785, le Grand Orient de France adopte les trois premiers grades du Rite qui prendra ultérieurement le nom de:


Rite Français


A partir de cette première publication, plusieurs réformes du rite vont être entreprises.

En 1858 s’impose-le:

Rite Français dit Murat


 qui revient aux fondements des Constitutions d'Anderson sans pour autant transformer durablement le rite.

Après la rupture de 1877, le Grand Collège des Rites du Grand Orient de France décide d'une nouvelle réforme. Celle-ci aura lieu en 1879 où sont évincés du Rite français les formules à connotations religieuses dont, par exemple, la référence au Grand Architecte de l'Univers et les devoirs envers Dieu.

La commission dirigée par Louis Amiable en 1886 conclura la forme adogmatique du rite en lui donnant une teinte positiviste. On parlera après cette date du :


Rite Français dit Amiable


Ce dernier connaîtra quelques rectifications de moindre importance en 1907 pour rester tel quel jusqu'en 1938.

1938 voit l'initiative du Grand Maître Arthur Groussier du Grand Orient de France pour une nouvelle réforme du rite. Elle est une tentative d'un retour aux sources après la somme des rajouts et des suppressions qui rendirent le Rite français quelque peu illisible et surtout dénué de son âme[. La version définitive du :


Rite Français dit Groussier


sera achevée en 1955 sous l'autorité de Paul Chevalier.

Dans les années 1960-70, plusieurs maçons, dont René Guilly en quête de l'essence originelle du rite opéreront une nouvelle tentative afin de réanimer le caractère initiatique et symbolique de celui-ci. C'est la renaissance du :


Rite Français dit Moderne Rétabli


qui prendra par la suite,  le nom de :

Rite Français Traditionnel

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de MONTALEAU
  • : Instruction du rite Français
  • Contact

Recherche

Liens