Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 15:17

De la Conduite d'un Franc Maçon, tels qu'on doit en faire la Lecture à un Recipiendaire Avant de l'Introduire dans la Loge.


L'Ordre de la Maçonnerie n'impose point d'obligations contraires à la Religion à L'Etat n'y aux bonnes Moeurs, il ne faut pas concevoir de cette Société aucune autre Idée que celle qu'on peût prendre naturellement d'une Assemblee d'Honnettes Gens qui vivent sous les Loix auxqu'elles ils se sont soumis après les avoir adoptées, et qui pour leur Satisfaction particuliere se sont formé un Sisteme, qui ne touche en aucune Façon, le Culte, les Princes n'y l'Honneur.

L'objection qu'on fait ordinairement aux Francs Maçons consiste a dire qu'une bonne Chose ne Doit pas rester dans le Secret, et que l'Interet General exigé qu'on la publie, d'ou il s'ensuit que les francs Maçons ne seroient pas si obstinés à taire leurs practiques, si elles n'avoient, sinon un Bût mauvais, du moins une Dangereuse Consequence, à cela Nous repondons que le principe qui oblige tous les Hommes à communiquer ce qu'ils savent etre utile, pour le Bien de tous, renferme des Exceptions particulieres, l'Exemple à souvent apris qu'une chose qui avoit été excellente, tant qu'elle etoit restée entre un petit Nombre de Personnes, avoit beaucoup perdû de sa valeur, lors qu'on l'avoit divulguée, tel est le Cas ou les Francs Maçons se trouvent, le Secret qu'ils conservent si precieusement seroit avili si tout public en seroit le Depositaire, et les hommes n'en deviendroient pas meilleurs; Car de même qu'il est certain que l'homme ne peut etre bon Franc Maçon sans etre parfaitement honnette homme de même on peût être fort honnette homme sans être franc Maçon, ainsi donc Utilité de la Maçonnerie est seulement pour Ceux qui la Connoissent, on ne peût y parvenir que par la Voie du Mistere, et c'est une Double Satisfaction pour nous d'exiter la Curiosité et la Jalousie du public. Nous nous ammusont de ses propos, ils nous apprenent à Connoitre toutte sa malignité et à Nous en preserver.

[NB cet Article ne doit etre lû qu'aux Catholiques Romains]

A l'Egard du scrupule que bien des gens ont conçû au sujet des Censures Ecclesiastiques, que l'on pretend étre lancées contre Nous, cet Objet ne doit pas inquieter lorsqu'on veût y reflechir, sans vouloir se soustraire à l'Obéissance du St-Siege, il est permis de Connoitre jusques ou vâ son pouvoir sur tout, lorsque l'on puise la Regle de son Jugement dans les Sts-Canons, qui font eux memes toutte l'Authorité du Souverain Pontife; Or nous apprenons par ces Canons qu'une Excommunication ne peût etre valable qu'autant qu'elle a été portée en Connoissance de Cause, attendû que le Mal ne se suppose point, etant surs comme Nous Sommes que le Pape n'a pas crû etre instruit de ce qui se passe parmi Nous, Nous sommes deja convenûs que l'Excommunication est nulle de plein Droit, puis qu'elle à manqué du Moyen necessaire pr. la fonder, mais à supposer que sous le Titre de Censure Conditionnelle elle puisse avoir quelque force, notre Conscience dans ce Cas est notre veritable Refuge, et puis qu'elle ne nous reproche rien, nous devons en etre parfaitement tranquilles.

L'on est etonné que dans la Societé des Francs Maçons on admette indistinctement Gens de Differente Religion, il faut observer 1. que l'on ne peût y reçevoir que Ceux qui portent le nom de Chretiens, et que s'il s'y rencontre des Infideles, tels que Juifs, Turcs ou autres, ils y sont entrés par Abus, faute d'avoir été bien connus.

A l'Egard de ce Melange de Chrétiens qui ont une Difference de Croyance, est une Raison politique que l'on developera par la Suite, quant à présent il suffit de dire, qu'à Ceux qui reconnoissent le même Créateur, et qui ne sont en Controverse que sur quelques points de Doctrine, plus ou moins bien entendues, peuvent d'ailleurs penser juste, et etre d'accord sur les points essentiels qui Nous reunissent, c'est encore une Enigme, qui n'est permis d'expliquer qu'avec le Tems; Au Reste la Vertû et L'Honneur se rencontrent dans touttes le[s] Sectes, et par la même nous ferions Grace aux Hebreux et aux Mahometans, si nous n'avions des Motifs independants de cet Objet qui nous forcent de les exclure.

De même que la Vertû et l'honneur se rencontrent dans touttes les Sectes, ils sont aussy dans tous les Etats, c'est pourquoi nous reçevons dans la Maçonnerie, touttes Sortes de Personnes, sans Distinction de Qualite n'y de Rang, nous pensons avec Justice que tous les Hommes etant d'une Branche, sortie de la meme Tige, ils sont egaux et nous concluons avec fondement, que l'Harmonie Generale se maintient bien plus Seulement par cette parfaitte egalité, quand la Vertû seule procure des Distinctions et des Egards, d'ailleurs les Tallents se trouvent souvent plutot dans des Gens d'une basse naissance, que chez Ceux d'une Extraction plus relevée, et les Talents, Philosophie, Eloquence, Geometrie, Peintuire et autres, nous devons nous y appliquer ils sont necessaires à notre Bût, ainsi nous devons en faire notre Etude particuliere, chacun suivant le Genre qui luy est propre, car nous naissons tous avec des Despositions à quelque chose, il ne faut que les connoitre pour les mettre à Profit.

Tout Homme qui se propose d'entrer dans l'Ordre Royal de la Maçonnerie doit se souvenir que la Paix, l'union, la Charité, sont les principaux Devoirs vis à vis de ses Freres, que le ferme Attachement à la Loy de l'Evangile, et la scrupuleuse Observance des preceptes du Christianisme, sont ses Obligations essentielles vis à vis de Dieu, et enfin que la Droiture la probité et la Verite doivent étre ses Regles en Qualite d'honnette homme; La premiere Notion se subdivise en plusieurs parties, et ainsy de suite.

Pour maintenir cette bonne Union, l'on de doit jamais parler en loge de Matiere de Religion ou de politique, il est difficile que l'on puisse discuter sans aigreur sur ces sujets, ainsy l'on doit laisser à chacun cette Especes de sentiment etranger à notre Ordre, l'on evitera donc tout ce qui peût occasionner des Querelles et l'on laissera à la porte, toutte Idée de Vengeance, bien resolû de se reconcilier de bonne foy en entrant avec tous Ceux qui sont Freres et d'oublier tout ce qu'on peût avoir Contre Eux.

S'il arrive quelque Dispute entre Francs Maçons, il n'est pas permis de la terminer par les Voies sanglantes que le Monde authorise, mais tout doit se passer à l'amiable; la Loge doit juger souverainement de la Discution fut elle même en matiere d'Interet.

Le Libertinage est expressement deffendû et parmi les différentes Classes de Debauche l'Adultere est surtout condamné, par la Consequence qui en Resulte, à plus forte Raison est il interdit à un Frere, et l'on ne peût plus se faire un Jeû de tous les petits soins que l'on peût rendre imprudemment à la Femme de son Frere, parce que, quand même on ne le trahiroit pas, il suffit qu'il puisse en conçevoir de l'Inquiétude.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de MONTALEAU
  • : Instruction du rite Français
  • Contact

Recherche

Liens