Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 00:41

 

Le duc d'Antin (1738-1743)

Arrière petit fils de la marquise de Montespan et petit fils du duc d'Antin qui exerça si longtemps la surintendance des bâtiments royaux, Louis Pardaillan de Gondrin est né en 1707, il fut l'avant dernier duc d'Antin et était gouverneur de l'Orléanais, colonel de régiment et l'un des familiers de la cour de Louis XV. C'est-à-dire qu'il était du nombre des élus reçus par le jeune roi dans les Petits Appartements.

C'est une assemblée de Grande Loge qui le nomme le 24 Juin 1738, le jour de la Saint Jean d'été, Grand Maitre des Maçons de France et successeur de Derwentwater.

On pense que le duc d'Antin fut initié à la loge d'Aubigny en 1737, par le duc de Richmond.

Sa Grande Maitrise, se termina à son décès, à trente six ans, le 9 Décembre 1743.

Le duc d'Antin est le premier Grand Maitre Français élu à vie.


Le comte de Clermont (1743-1771)

C'est le 9 Décembre 1743 que le d'Antin décéda et c'est deux jours après, le 11 Décembre 1743, que la Grande Loge s'assembla pour procéder à l'élection du comte de Clermont.

Le comte de Clermont ne fut pas le seul candidat à la succession du duc d'Antin ; il eut comme concurrents le prince de Conti et Maurice de Saxe.

C'est par seize Vénérables des loges de Paris que le comte de Clermont fut élu, ils donnaient à l'Ordre un Grand Maitre perpétuel et inamovible, prince du sang, jusqu'à son décès en 1771.

Louis de Bourbon Condé, comte de Clermont, fils de Louis XIII, prince de Condé, est né en 1709, tonsuré à 9 ans, et doté de plusieurs abbayes il obtint, en 1733, une dispense qui lui permettait de suivre la carrière des armes sans renoncer à ses bénéfices. Il fut reçu à l'Académie française en 1754 sans aucun titre littéraire.

  En 1758, ayant remplacé le maréchal de Richelieu à l'armée de Hanovre. il fit les plus grandes fautes, laissa prendre Minden et Dusseldorf, se fit battre à Crevelt, et compromit les succès de la campagne.

 II se retira dès lors dans ses domaines et ne reparut plus à la cour.

Il fut  selon Sainte Beuve, « un mélange peu relevé d'homme d'Eglise, d'homme de guerre, d'homme de plaisir, et finalement de dévot ; au demeurant fort bon homme, mais un Condé dégénéré ».  

L'installation du nouveau grand Maitre s'effectua le 27 Décembre 1743, jour de la Saint Jean l'Evangéliste.

 

Le duc de Chartres (1771- 1793)

Des le lendemain du décès du comte de Clermont arrivé le 16 Juin 1771, les maçons songèrent à la succession et estimèrent devoir offrir la Grande Maitrise au duc de Chartres futur duc d'Orléans.

Avant de prendre une décision définitive, l'assemblée de la Grande Loge se renvoya au 24 Juin, fête de l'Ordre, pour accomplir les opérations électorales. Ce fut donc le 24 Juin 1771 que le duc de Chartres fut élu Grand Maitre.

L'installation du duc de Chartres, premier Grand Maitre du Grand Orient de France eut lieu le vendredi 22 Octobre 1773 à Midi.

Le duc de Chartres est né le 13 Avril 1747 au Château de Saint Cloud. A la mort de son père il devient duc d'Orléans et premier prince du sang.

Il mène une carrière militaire, d'abord dans la marine , puis il sera nommé par Louis XVI colonel général des troupes légères.

Elu député de la noblesse aux États généraux de 1789, il s'était prononcé pour les idées nouvelles et fut du nombre des nobles qui donnèrent l'exemple de se réunir au tiers état.

Candidat à la Convention nationale en 1792, il prit le nom de Philippe Égalité et fut élu grâce au soutien de la Commune de Paris.

Il vota la mort du roi Louis XVI.

Il démissionna du Grand Orient de France en Février 1793, disant « qu'il ne doit y avoir aucun mystère ni aucune assemblée secrète dans une République, surtout au commencement de son établissement, je ne veux me mêler en rien du Grand-Orient ni des assemblées de Franc-maçons"

Arrêté le 6 avril 1793, comme "partisan" des Girondins avec lesquels il n'avait pourtant jamais eu de relations il fut guillotiné le 6 novembre 1793.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de MONTALEAU
  • : Instruction du rite Français
  • Contact

Recherche

Liens