Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 11:10

 

27 Décembre 1773:Le Grand Orient

« La rédaction des grades maçonniques exigeant de grandes lumières et beaucoup de zèle la part des Frères qui voudraient s'en occuper , le Grand Orient, a établi une commission spécialement chargée de ce travail et il a nommé les Très Respectables Frères Bacon de la Chevallerie, Comte Stroganoff  et Baron Toussainct Commissaires pour préparer ce grand ouvrage. Tous les Frères qui ont des connaissances maçonniques sont invités à les confier à l'un ou l'autre de ces Frères, qui pourront à leur tour adjoindre à leurs travaux tels Frères instruits qu'ils jugeront à propos pour, après la rédaction, en être rendu compte au Grand Orient et en obtenir la sanction. »

24 Mars 1776: Le Grand Orient

« Il a été mis en délibération si la commission nommée pour rédiger les grades sera augmentée. Après qu'il avait été fait lecture des avis des trois chambres, vu le Frère Orateur et ses conclusions, le Grand Orient a arrêté, à l'unanimité des voix, que la commission sera augmentée et a nommé pour nouveaux commissaires, outre les trois anciens, les Grands Officiers, les Officiers d'honneur et les Frères marquis d'Arcombal, de la Chaussée, de Lalande, Morin, Targe, Gouillard, Guillotin, Pingré et Savalette de Lange. »

26 Janvier 1781: La Grande Loge du Conseil

« Le but de l'assemblée était de s'occuper de la rédaction des grades. En conséquence il a été fait lecture du travail du Vénérable Frère Salivet sur cet objet, travail présenté aux trois Chambres, et pour lequel elle avait demandé une Grande Loge de Conseil.

Il a été mis en délibération si la Grande Loge du Conseil croit avantageux de faire des réceptions dans le Grand Orient ou d'employer tout autre moyen pour rédiger les Grades. Les Frères ayant fait leurs observations, le Vénérable Frère Orateur a donné ses conclusions tendant à ce qu'il soit fait des réceptions dans le Grand Orient. Le scrutin délivré et recueilli, la Grande Loge de Conseil a été d'avis, à la pluralité de vingt et une voix contre trois, qu'il doit être fait des réceptions dans le Grand Orient.

Quelques Frères, ont ensuite offert des protocoles de réceptions et d'autres ont observé qu'il faudrait, avant  de rien statuer sur ces protocoles les communiquer à neuf Vénérables des Loges de Paris que l'on prierait de les examiner. En conséquence il a été mis en délibération si un protocole donné sera présenté immédiatement à la Grande Loge du Conseil ou s'il sera communiqué avant à neuf Vénérables des Loges de Paris. Le Vénérable Frère Orateur a conclu à ce que les protocoles soient portés immédiatement à la Grande Loge du Conseil et les conclusions ont été adoptées à la pluralité de vingt une voix contre six ;

Il a ensuite été observé que le travail qui sera fait pour les réceptions ne pouvant être qu'un travail préparatoire dont la Grande Loge du Conseil n'a pas été chargée et pour lequel même il a été nommé une commission, ce travail ne pouvait être fait dans la Grande Loge du Conseil, mais que les trois Chambres pouvaient  se réunir et s'occuper de ce travail qu'elles présenteront ensuite au Grand Orient qui l'approuvera s'il le juge convenable.

En conséquence il a été proposé d'arrêter que les trois ateliers se rassembleront le vendredi  neuf de mois prochain sous la dénomination des trois ateliers à l'effet d'entendre des projets relatifs à la réception d'apprentis, ce qui, sur les conclusions du Vénérable Frère Orateur, a été arrêté à la pluralité des voix ».

Les trois chambres réunies, vont consacrer dix huit assemblées à l'étude et à la rédaction des trois Grades Symboliques ;

12 Avril 1782 : Les Trois Chambres Réunies

«  Les Chambres sont revenues sur leur travail de la dernière assemblée, et il a été proposé de donner en communication à la Chambre des grades tout ce que l'atelier a fait sur les trois grades symboliques, et la prier d'examiner ce travail et de donner son avis.

La proposition a été mise en délibération, et le Vénérable Frère Orateur a conclu à ce qu'elle fut adoptée. Le scrutin a été délivré et recueilli et les trois chambres ont arrêté à la pluralité de dix voix contre quatre, que leur travail sur les grades symboliques sera communiqué à la quatrième chambre, laquelle sera priée de l'examiner et de donner son avis.

Les trois chambres ont ensuite arrêté qu'elles suspendraient leurs assemblées jusqu'au jour ou la quatrième chambre aura remis au secrétariat le travail des trois grades symboliques, avec son avis, et que dès cet instant les trois chambres seront convoquées pour le vendredi suivant ».

La chambres des grades, va consacrer seize assemblées à l'étude et à la rédaction des trois Grades Symboliques ;

10 Février 1784: La Chambre des Grades

« Après cette lecture la chambre a arrêté que les trois grades symboliques et les observations qu'elle a faites sur chacun d'eux seraient renvoyés aux trois chambres réunies, et que la chambre d'administration serait priée d'en ordonner la convocation ».

Les trois chambres réunies vont encore consacrer six assemblées à l'étude et à la rédaction des trois grades symboliques;

8 Juin 1784: Les Trois Chambres Réunies

"Les Trois Chambres ont aussi arrêté que les rédactions et les instructions des trois grades symboliques seraient présentées à la première assemblée du Grand Orient".


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de MONTALEAU
  • : Instruction du rite Français
  • Contact

Recherche

Liens