Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 02:47


Lorsqu'il se présente des frères visiteurs, ils ne doivent être introduits qu'après la lecture de la planche, afin que si cette planche contient quelque correction fraternelle contre des Frères, qu'il y ait eu dans les derniers travaux quelque contestation, ou qu'on ait traité qu'on doive concentrer entre les Frères de la Loge, aucun visiteur n'en ait aucune connaissance.

S'il y a des visiteurs dans la salle des pas perdus, le Frère Maitre des Cérémonies en avertit tout bas le Second Surveillant, qui frappe un coup pour demander de l'attention : il en avertit tous bas le Premier Surveillant qui frappe un coup auquel répond le Vénérable et le premier Surveillant dit :

Très Vénérable, il y a dans la salle des pas perdus des Frères qui demandent à être admis à nos travaux.

Le Vénérable dit :

Frère Second Surveillant, invitez le Frère Premier Expert à s'informer quels sont ces Frères, à leur demander leurs noms, celui de leurs Loges et leurs certificats et à les tuiler aux travaux du grade.

Le Frère Second Surveillant charge le Frère Expert de cette commission, celui-ci sort, interroge tous les Frères l'un après l'autre en particulier, prend par écrit leurs noms, celui de leurs Loges et se charge de leurs certificats.

Il frappe à la porte par la batterie du grade, le Frère Couvreur lui répond de même et l'Expert réplique de même.

Le Frère Couvreur avertit le Second Surveillant qu'on frappe en maçon, celui-ci en avertit le Premier Surveillant qui le dit tout haut au Vénérable, après avoir frappé chacun un coup de maillet.

Le Vénérable dit :

Mon Frère faites voir qui frappe si c'est un membre de la Loge qu'on lui accorde l'entrée, après qu'il aura donné les mots de passe et d'ordre.

Le Premier Surveillant répète cet ordre au Frère Couvreur.

Le Frère Couvreur ouvre la porte introduit le Frère Expert si c'est lui qui a frappé et referme la porte.

Si c'est un membre de la Loge, le Frère Couvreur en avertit le Second Surveillant, qui dit tout haut :

C'est le Frère ..... Très Vénérable.

Le Frère qui entre doit le faire par trois pas d'Apprenti, se mettre à l'Ordre entre les deux Surveillants et attendre que le Vénérable lui dise de prendre place.

Si c'est le Frère Expert il se place entre les deux Surveillant, demande la parole, et après l'avoir obtenue il rend compte de sa mission et donne les certificats au Frère Maitre des Cérémonies qui va les porter au Vénérable.

Il est à propos d'engager les Frères visiteurs à signer leurs noms sur un papier à part, afin qu'on puisse confronter ces signatures avec celles portées sur les certificats.

S'il n'y a point de difficulté, le Vénérable ordonne qu'on leur procure l'entrée. A l' instant, ou ils entrent dans le Temple, le Frère Expert leur demande le mot annuel qu'ils donnent à voix basse : pour les recevoir tous les Frères se tiennent debout et se mettent à l'ordre.

Lorsqu'ils sont introduits, le Vénérable leur adresse la parole, et leur témoigne le plaisir qu'ils font aux Frères en les venant visiter. Il les invite ensuite à prendre place sur les colonnes ou le Frère Maitre des Cérémonies les conduit.

Si parmi les Frères visiteurs il y a des Vénérables de Loges, ou une députation de Loge ou quelque Officier d'Honneur ou en exercice du Grand Orient, on députera pour les recevoir à la porte du Temple trois Frères précédés du Maitre des Cérémonies, on les recevra glaive en main.

Pour le Grand Maitre, la députation se fera de neuf Frères, précédés du Maitre des Cérémonies.

Pour le Grand Administrateur, sept Frères.

Pour le Grand Conservateur, cinq Frères.

Pour un Grand Maitre d'un Orient étranger, sept Frères.

A l'instant de leur introduction le Vénérable et les Surveillants frapperont trois fois neuf coups de maillet ; après quoi le Vénérable en frappera un plus fort pour obtenir silence.

Quand ces Frères seront parvenus entre les Surveillants, le Vénérable leur adressera un compliment de félicitation au nom de la Loge sur la faveur qu'elle reçoit d'eux et les invitera a prendre place à l'Orient ou le Maitre des Cérémonies les conduira : Les Frères qui les accompagnent forment la voute d'acier, les autres Frères sont debout, à l'Ordre et glaive en main.

Le Vénérable n'offrira son maillet, qu'aux trois Grands Officiers de l'Ordre.

Quand les Frères visiteurs auront pris place, le Vénérable invitera les Surveillants à engager les Frères de la Loge et autres à se joindre à lui pour applaudir à la présence de ces Frères.

Les Surveillants annonceront, après quoi on applaudira par la batterie d'usage.

S'ils remercient, on couvrira leurs applaudissements, sur l'ordre qu'en donnera le Vénérable.

On introduit les derniers, les Frères distingués par leurs qualités maçonniques ou par leurs dignités dans l'Ordre, de manière que le plus qualifié est introduit le dernier.

Quand tout ce cérémonial est exécuté le Vénérable dit :

Asseyons-nous mes Frères.

 


 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de MONTALEAU
  • : Instruction du rite Français
  • Contact

Recherche

Liens