Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 21:10

ROSE CROIX

 

La disposition du local

Il faut quatre Chambres :

1° La Chambre de Préparation ;

2° La Chambre Noire ;

3° La Chambre de Réprobation ;

4° La Chambre Rouge.

 

La préparation physique du Candidat

Il est habillé en noir, revêtu des ornements du grade précédent, sans épée et sans chapeau.

 

La marche

Il n’y en a pas.

 

La position du serment

Le genou droit à terre, les deux mains dégantées posées sur la Bible, sur laquelle est posé un glaive, la tête baissée.

 

Le mot de passe

EMMANUEL.

 

La batterie

Elle se fait par sept coups lents, les six premiers, distants du dernier : 0 0 0 0 0 0 0 0

 

Les signes

Il y a deux signes, l’un de demande, et l’autre de réponse.

Le premier est de lever les yeux au ciel, et de porter en même temps les deux mains renversées à la hauteur du front, les doigts entrelacés les uns dans les autres, et de les laisser ainsi tomber sur le ventre.

Le second est de lever la main droite à la hauteur du front, sur le coté, ayant le pouce et les doigts fermés, à l’exception de l’index, avec lequel on montre le ciel, en levant aussi les yeux.

Le premier signe s’appelle signe d’admiration.

Le second nous apprend que tout vient d’en haut, et qu’il n’y a qu’un seul Être, source pure de vérité.

 

Le signe de secours

Nous avons un troisième signe, qui ne s’emploie que suivant les circonstances ; on peut le nommer signe de secours. Il se fait en croisant la jambe droite derrière la gauche.

On y répond en croisant la jambe gauche derrière la droite.

 

L’ordre

Le bon pasteur

L’ordre, est d’avoir les bras croisés, les mains appuyées sur les mamelles opposées, bras gauche sur bras droit.

Il peut se faire de deux façons, sans glaive, ou avec glaive tenu de la main droite dans le creux du bras gauche.

Pour quitter l'ordre, on abaisse simplement les mains, et on range son glaive.

 

L’attouchement

L’attouchement se fait en croisant les mains sur la poitrine l’un de l’autre ; ce qui s’appelle attouchement de bonne Foi ou de bon Pasteur.

Celui qui demande, pose la main droite sur la mamelle droite de l’autre ; celui-ci fait la même chose.

Ensuite, celui qui demande, pose l’autre main sur la mamelle gauche de l’autre, qui en fait autant.

Si l’attaque est de droite, il répondra de gauche ; si elle est de gauche, il répondra de droite.

 

La parole sacrée

INRI

Elle se donne en s’interrogeant :

- D’où venez-vous ?

De la Judée –

- Par quelle ville avez-vous passé ?

Par Nazareth –

- Qui vous a conduit?

Raphaël –

- De quelle tribu êtes-vous ?

De Juda –

- Donnez-moi les lettres initiales de ces quatre mots ?

J - N - R – J –

- Que signifient ces quatre lettres ensemble ?

INRI -

 

L’habillement

Chambre Noire : Le Tablier doit être de peau blanche, bordé de noir, au milieu duquel il y aura trois rosettes noires.

Sur la bavette une tête de mort avec deux os en sautoir. Sur la poche il y aura un grand J. Au milieu du tablier sera un globe représentant le monde, le globe sera entouré d’un serpent.

Le cordon doit être noir, large au moins de trois doigts, porté en camail, il doit y avoir sur le milieu du cordon, une croix de ruban rouge, au dessous vers la pointe sera une rosette de couleur ponceau.

 

L’habillement

Chambre Rouge : Le tablier doit être blanc, doublé et bordé de couleur ponceau, ainsi que la bavette, au milieu de laquelle est un triangle où se trouvent trois carrés, trois cercles et un J dans le centre. Au milieu du tablier sera peint ou brodé en or le bijou.

Le cordon doit être moiré ponceau, large au moins de trois doigts et fait en sautoir; il doit y avoir une rosette noire sur la pointe du cordon où est attaché le bijou.

 

Le bijou

Le bijou de ce grade est un compas dont les pointes sont posées sur un quart de cercle. La tête du compas est une rose ouverte dont la queue vient se perdre dans une des pointes du compas ; dans le milieu du compas, il y aura une croix rayonnée d’argent, dont le pied pose sur le quart de cercle, et le haut touche à la tête du compas ; d’un coté est sur les pointes du compas un aigle dont les ailes sont déployées et la tête baissée ; de l’autre coté il y a un pélican qui se perce le sein pour nourrir ses petits qui sont figurés sous lui dans un nid. Entre l’aigle et le pélican s’élève une branche d’acacia. Sur la tête du compas qui forme une rose, il y a une couronne antique à deux sens ; sur la quart de cercle il y a d’un coté le mot sacré, et de l’autre le mot de passe en lettre hiéroglyphiques ; ce bijou doit être d’or, ou doré ; le pélican, l’aigle et la rose en argent.

 

Le glaive

Comme au premier grade.

 

Les gants

Comme au premier grade.

 

Le chapeau

Comme au troisième grade.

 

L’âge

Il n’y en a pas.

 

La place

Comme au premier ordre.

 

Le baiser fraternel

Comme au premier grade.

 

Le baiser de paix

Il se donne sur la joue droite. En Chapitre le Frère donne le baiser et dit : PAIX PROFONDE.

En Banquet le Très Sage donne le baiser et dit : LA PAIX SOIT AVEC VOUS.

 

Les lumières

Le Chapitre est éclairé par trente trois lumières portées par trois chandeliers à onze branches.

 

Les colonnes

Dans trois angles de la chambre, seront trois colonnes de hauteur d’homme. Sur chacune sera écrit en gros caractères transparents, savoir : Sur celle de l’Orient coté du Secrétaire, FOI : Sur celle du Midi, devant le Premier Surveillant, ESPERANCE, Sur celle du Nord, devant le Second Surveillant CHARITE.

Ces colonnes peuvent servir de chandeliers.

 

Le tableau mystérieux

Chambre Noire : Le tableau est un carré long, par des triples lignes dans lesquelles sera écrit aux extrémités Sagesse, Force, Beauté, dans les intérieurs, Orient, Occident, Septentrion, Midi, & la houppe dentelée à l'Orient ; la voûte céleste parsemée d'étoiles, & le soleil & la lune obscurcis par des nuages.

Dans la première partie de l'Orient, un aigle planant, comparé à la suprême puissance. Au milieu seront trois carrés, sur lesquels seront trois circonférences, & trois triangles ; ce qui est allégorique pour représenter le mont Calvaire, sur le sommet une pierre cubique, une rose qui est comparée à la douceur, & la lettre J dans le milieu de la rose, ce qui veut dire JEHOVA qui est la parole expirante.

L'espace qui environne les carrés est remplit de ténèbres, plus bas sont tous les anciens instruments & outils de la maçonnerie brisés en plusieurs parties.

A l’extérieur de la ligne orientale, une colonne qui représente les sept nœuds du parfait maçon.

 

Le tableau mystérieux

Chambre Rouge : Le tableau est un carré long par des quadruples lignes dans lesquelles sera écrit aux extrémités : Foi, Espérance, Charité, Orient, Septentrion Occident, Midi. Le soleil & la lune éclatant dans un ciel parsemé d'étoiles.

Dans la première partie de l'Orient une croix entourée d'une gloire, un nuage garni de sept têtes d'anges ; sur la croix une rose épanouie dans laquelle sera la lettre G, plus bas trois carrés sur lesquels seront trois circonférences et trois triangles pour former le sommet, ce qui est allégorique au saint mont sur lequel le fils du Grand Architecte de l'Univers, expira. Sur le dit sommet une étoile flamboyante à sept rayons luisant avec toute sa splendeur, dans le milieu de laquelle sera la lettre G; la dite lettre représente le fils de l'homme ressuscité dans toute sa gloire.

Sur le côté du midi un pélican sur son nid, de son sein sortent sept lignes de sang pour nourrir sept petits qui l'environnent, image de la tendresse paternelle.

Au septentrion un aigle planant dans les airs, image de la suprême puissance ; plus bas le tombeau dans la partie inférieure du carré. Sur la ligne du milieu de l'Orient, à l'Occident le compas, la planche à tracer, la pince, la truelle, l’équerre. Sur la ligne du midi la pierre cubique, le marteau, la règle, et le niveau.

Sur la ligne au septentrion, la pierre brute, le marteau taillant, le maillet, le ciseau, la ligne d’aplomb, et la perpendiculaire. A l’extérieur de la ligne Orientale, la colonne et les sept nœuds du parfait maçon.

 

Les applaudissements

Ils se font avec les mains selon le rythme de la batterie suivi de Sept HOUZE.

 

La génuflexion

La génuflexion se fait en reculant le pied droit et en fléchissant le genou droit jusqu’à ce qu’il touche le sol à proximité du talon gauche puis on se relève aussitôt.

Le signe de consentement

Comme au premier grade.

 

Le signe d’opposition

Comme au premier grade.

 

Les appellations

Le Président, porte le titre de Très Sage et Parfait Maitre.

Le Premier Surveillant, celui de Très Excellent et Parfait Frère Premier Surveillant.

Le Second Surveillant, celui de Très Excellent et Parfait Frère Second Surveillant.

Les Officiers, celui de Très Puissant et Parfait Frère.

Les Chevaliers, celui de Très Respectable et Parfait Frère Chevalier.

 

La place et le bijou du Très Sage et Parfait Maitre

Comme au premier ordre.

Le Très Sage prend séance dans la Chambre noire, au bas des marches de l’Orient, à droite, devant une petite table.

Le Très Sage porte une étoile flamboyante sur le cœur, au milieu de ladite étoile sera la lettre G et autour des pointes F. : E. : C. :

 

La place et le bijou des Officiers

Comme au premier ordre.

Le Premier Surveillant, porte le triangle et le Second l’équerre et le compas en sautoir. Les autres Officiers n’ont pas de bijoux caractéristiques.

 

Les entrées

On ne doit jamais entrer ou sortir que l’on ne fasse une génuflexion.

Un Frère qui veut pénétrer dans le Chapitre, après l’ouverture des travaux doit, frapper à la porte par la batterie du grade, l’Expert répond de même, et le Frère réplique de même.

Le Frère qui entre, se rend à pas libres entre les Surveillants, fait une génuflexion, se relève, se met à l’ordre du bon pasteur, glaive en main, et attend que le Très Sage et Parfait Maitre, lui dise de prendre place.

Si le Frère est membre du Chapitre, il quitte l’ordre, range son glaive et regagne sa place seul.

Si c’est un Visiteur, le Maitre des Cérémonies, doit le conduire.

 

Les sorties

Un Frère qui veut quitter les travaux, demande la parole, et prie le Très Sage et Parfait Maitre de lui permettre de se retirer.

Le Frère se rend à l’Occident, se met à l’ordre entre les Surveillants, et attend que le Très Sage et Parfait Maitre, lui accorde la sortie.

Si le Frère est membre du Chapitre, il quitte l’ordre, range son glaive, fait une génuflexion, se relève et sort.

Si c’est un Visiteur, le Maitre des Cérémonies, doit le conduire jusqu’à la porte.

 

La demande de la parole

Comme au premier grade.

Au début de son intervention le Frère doit dire : Très Sage.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de MONTALEAU
  • : Instruction du rite Français
  • Contact

Recherche

Liens