Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 21:11

CHEVALIER D’ORIENT

 

La disposition du local

Il faut trois pièces :

1° La Chambre de Préparation;

2° La Salle d’Orient ;

3° La Salle d’Occident.

Entre les deux salles, il y a une Antichambre ou Passage.

 

La préparation physique du Candidat

Il doit être habillé en noir, et revêtu du cordon et du tablier de Grand Elu Ecossais. Il ne doit avoir aucune arme, ornement, ni bijou particulier ; sa tête doit être nu ; son cou et ses mains enchainés avec trois chaines à chainons triangulaires qui partent des trois angles d’un plus grand chainon ; ces chaines doivent être assez longues pour que le récipiendaire puisse étendre les bras. Sa tête est couverte d’un drap couleur de cendres.

 

La marche

Trois pas de Maitre en avant, trois pas de Maitre en arrière et un seul pas ordinaire en avant, les pieds en équerre.

 

La position du serment

Comme au premier ordre.

 

Le mot de passe

YAVOROUM HAMMAIM. Ce mot signifie : ILS PASSERONT LES EAUX.

 

La batterie

Elle se fait par sept coups lents, les cinq premiers, distants des deux derniers : 0 0 0 0 0 0 0

 

Le signe

Le signe se fait en portant la main droite sur l’épaule gauche, d’où on la descend le long du corps en serpentant jusque sur la hanche droite, à quoi l’on répond en portant la main droite sur la hanche gauche.

 

L’ordre

L’ordre est, après avoir tiré son glaive, de le porter à plat perpendiculairement le long du corps, du coté droit, le poing à la hauteur de la hanche.

 

L’attouchement

L’attouchement est de porter la main droite au glaive, pour le tirer du fourreau, comme si l’on voulait combattre ; ensuite faire un mouvement en voltant le corps, et passant le pied droit derrière le gauche, levant le bras gauche, la main tendue comme si on voulait repousser quelqu’un, en sorte que les deux Frères, dans cette position, se rencontrent les deux mains gauches en enclavant les doigts les uns dans les autres ; et sur le champ s’embrassent.

 

La parole sacrée

JUDA, à laquelle on répond : BENJAMIN.

 

L’habillement

Salle d’Orient

Un tablier blanc bordé de vert, sur la bavette sera brodé en or le nœud de Salomon mal entrelacé; au milieu sera deux glaives en sautoir.

Un large cordon vert moiré passé en baudrier de la gauche à la droite sans bijou.

Le tablier se retourne et représente les attributs des Grands Elus Ecossais.

 

 

L’habillement

Salle d’Occident

Les Chevaliers dans cette salle, quittent le vert et prendront le rouge. On y distinguera les grades par des rosettes qui sont au bas des cordons.

Les Chevaliers porteront une écharpe de soie couleur d’eau, bordée par les deux bouts d’une frange d’or ; cette écharpe se met autour du corps en ceinture. Sur un des tombants de l’écharpe est figuré un pont sur lequel est écrit, L D P.

 

Le bijou

Le bijou d’or, est le même que celui des Grands Elus Ecossais, en y ajoutant en trophée deux épées nues en sautoir à lames d’acier, les poignées posées de niveau.

 

La truelle

Chaque Chevalier porte une truelle dont la poignée est garnie d’un ruban rouge et attachée à la ceinture du tablier du coté droit.

 

Le glaive

Comme au premier grade.

 

Les gants

Comme au premier grade.

 

Le chapeau

Comme au troisième grade.

 

L’âge

Dix semaines d’années.

 

La place

Comme au premier ordre.

 

Le baiser fraternel

Comme au premier grade.

 

Le tableau mystérieux

Salle d’Orient : Dans le milieu de la salle sont les deux colonnes J et B, renversées soit en relief, soit figurées avec de la craie, et quelques vases.

 

Le tableau mystérieux

Salle d’Occident : Le milieu de la salle représente le Temple démoli, des instruments de la maçonnerie épars, et hors de leur position naturelle.

 

Les lumières

La Salle d’Occident, est éclairée par dix groupes de lumières de sept chaque, soit soixante dix.

 

Les applaudissements

Ils se font avec les mains selon le rythme de la batterie suivi de: « Honneur aux Chevaliers ».

 

Le signe de consentement

Comme au premier grade.

 

Le signe d’opposition

Comme au premier grade.

 

 

Le salut du glaive

Porter la garde du glaive à la hauteur du menton.

 

Les appellations

dans la Salle d’Orient

Le Président, porte le titre de Souverain Maitre.

L’Orateur, celui de Grand Maitre du Palais.

Le Premier Surveillant, celui de Grand Maitre de la Cavalerie, Premier Général.

Le Second Surveillant, celui de Grand Maitre de la Milice, Second Général.

Le Garde des Sceaux, celui de Grand Maitre de la Chancellerie.

Le Trésorier, celui de Grand Maitre des Finances.

Le Secrétaire, celui de Grand Maitre des Dépêches.

Le Maitre des Cérémonies, celui de Grand Maitre des Cérémonies.

Les autres Officiers, celui de Grand Maitre.

Les Chevaliers d’Orient, celui de Frère Chevalier.

Le Récipiendaire, se nomme ZOROBABEL.

 

Les appellations

Dans La Salle d’Occident

Le Président, porte le titre de Très Illustre Maitre.

Le Premier Surveillant, celui d’Illustre Premier Surveillant.

Le Second Surveillant, celui d’Illustre Second Surveillant.

Les Officiers, celui d’Officier.

Les Chevaliers d’Orient, celui de Frère Chevalier.

Le Récipiendaire se nomme ZOROBABEL.

 

La place et le bijou du Souverain Maitre

Comme au premier ordre.

Dans la salle d’Occident, il n’y a point de Trône, mais simplement un siège dans le haut de la salle lors des réceptions.

Le Souverain Maitre, porte au cou, un large cordon vert moiré tombant sur l’estomac, lequel sera bordé d’une ganse d’or et se terminera à la pointe par une petite houppe d’or : au milieu du cordon seront brodés en sautoir une épée et un sceptre surmontés d’un petit soleil brodé également en or.

 

La place et le bijou du Très Illustre Maitre

Le Très Illustre Maitre, prend séance sur le Trône à l’Orient, il porte pour bijou, trois triangles non entrelacés, mais par gradation l’un dans l’autre.

 

La place et le bijou des Officiers dans la Salle d’Orient

Comme au Premier ordre, avec les appellations du troisième ordre. Il y a un Garde des Sceaux.

Dans la salle d’Orient, les Officiers portent au cou un large cordon vert moiré, tombant sur l’estomac, sans bijou.

 

La place et le bijou des Officiers dans la Salle d’Occident

Comme au premier ordre, avec les appellations du troisième ordre.

Le Premier Surveillant porte une équerre, le Second Surveillant un niveau, les autres Officiers leurs bijoux ordinaires, tous enfermés dans des triples triangles.

 

Le signe d’acquiescement

Etant debout, présenter la pointe de son glaive, le bras droit étendu, à la hauteur de l’épaule, et la baisser vers la terre.

 

Le signe de liberté

Il se fait en baissant la pointe de son glaive et en la relevant avec vitesse.

 

Les entrées

Le Frère qui veut pénétrer dans le Chapitre, après l’ouverture des travaux doit, frapper sept coups de pied par cinq et deux sur le plancher près de la porte, l’Expert répond de même, et le Frère réplique de même.

Le Frère qui entre, se rend à pas libres entre les Surveillants, se met à l’ordre, et attend que le Souverain Maitre ou Très Illustre Maitre, lui dise de prendre place.

Si le Frère est membre du Chapitre, il quitte l'ordre, range son glaive, et regagne sa place seul.

Si c’est un Visiteur, le Maitre des Cérémonies, doit le conduire.

 

Les sorties

Un Frère qui veut quitter les travaux, demande la parole, et prie le Souverain Maitre ou Très Illustre Maitre de lui permettre de se retirer.

Le Frère se rend à l’Occident, se met à l’ordre entre les Surveillants, et attend que le Souverain Maitre ou Très Illustre Maitre lui accorde la sortie.

Si le Frère est membre du Chapitre, il quitte l'ordre, range son glaive et sort.

Si c’est un Visiteur, le Maitre des Cérémonies, doit le conduire jusqu’à la porte.

 

La demande de la parole

Un Frère qui veut prendre la parole, s’adresse au Surveillant de sa colonne, en se levant et en faisant le signe.

Au début de son intervention le Frère doit dire : Souverain Maitre ou Très Illustre Maître.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de MONTALEAU
  • : Instruction du rite Français
  • Contact

Recherche

Liens