Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 21:12

ELU SECRET

La disposition du local

Il faut trois chambres :

1° La Chambre de Préparation ;

2° La Chambre du Conseil ;

3° La Chambre Obscure.

 

Les maximes de la Chambre de Préparation

Le crime ne peut être impuni;

La conscience est un juge inflexible ;

Sans un pouvoir légitime la vengeance est criminelle.

 

La préparation physique du Candidat

Il est habillé en Maitre, sans épée et sans chapeau. On lui passe un cordon rouge par-dessus le cou avec lequel on lui lie les mains et dans lequel on lui enferme le corps.

 

La marche

Neuf pas en avant: trois pas d’Apprenti, trois de Compagnon et trois de Maitre. Neuf pas en arrière: trois de Maitre, trois de Compagnon et trois d’Apprenti.

 

La position du serment

Le genou droit à terre, la main droite sur la Bible, la main gauche, tient un compas qui embrasse un maillet.

 

Le mot de passe

ABIBALC. Ce mot signifie : MEURTRIER DU PERE.

 

La batterie

Elle se fait par neuf coups distants de huit à neuf et égaux: 0 0 0 0 0 0 0 0 0

 

Le signe

Le signe se fait par celui qui le demande, en tirant son poignard de la main droite, et le levant comme, pour frapper.

Celui qui répond, ferme la main droite, et le poing ainsi fermé, le lève et le renverse.

 

L’ordre

Il n’y en a pas.

Les Frères auront en main un poignard.

 

L’attouchement

L’attouchement pour celui qui le demande, est après avoir fermé la main droite d’en lever le pouce, et de le présenter à celui qui doit répondre. Celui-ci répond en saisissant de la main droite le pouce à pleine main. On répète trois fois alternativement la même chose.

 

La parole sacrée

NEKUM. Cette parole signifie, VENGEANCE.

 

L’habillement

Un tablier blanc bordé de noir et doublé de même, au milieu sera figuré un poignard jetant des flammes rouges en manière de rayons, la bavette sera noire bordée de rouge et doublée de même, au milieu seront trois flammes rouges.

Un cordon noir passant de l’épaule gauche à la hanche droite, ayant au bas le bijou d’Elu, sortant d’une rosette blanche tenu avec un ruban rouge.

 

Le bijou

Un petit poignard à poignet d’or et lame en argent.

 

Le glaive

Comme au premier grade.

 

Le poignard

Les Elus portent le poignard.

 

Les gants

Comme au premier grade.

 

Le chapeau

Comme au troisième grade.

 

L’âge

Neuf semaines sur sept ans.

 

La place

Les Elus se placent indistinctement sur l’une ou l’autre colonne après les officiers.

 

Le baiser fraternel

Comme au premier grade.

 

Le tableau des trois têtes

A la gauche de l’autel, il y a un tableau représentant trois têtes placées chacune sur un pieu, avec les outils des trois Compagnons représentés par les trois têtes. Au dessous de chaque se trouve une inscription : Savoir, au milieu est écrit « CRIME PUNI » et le marteau au dessous de la tête ; à droite « LE CIEL NOUS JUGE » et la règle au dessous ; à gauche « LA PUNITION EST CERTAINE », et la pince au dessous.

 

Le tableau mystérieux

Il présentera en haut l’étoile du matin entre huit autres moins grandes ; au milieu une grande caverne, dans l’intérieur de laquelle, une lampe posée sur un rocher du coté du Midi ; un bras droit nu frappant d’un poignard ; au dessous un chien, en quête prêt à entrer dans la caverne; au Septentrion une source jaillissante d’entre les rochers ; à l’Occident un escalier rapide taillé dans le roc et descendant à la caverne. Le fond du tableau est noir et les encadrements rouges.

 

Les lumières

La Chambre du Conseil est éclairée par quinze lumières.

Le tour de la Chambre sera éclairé par six grandes lumières attachées à la muraille.

Dans l’intérieur, sur le coté droit en entrant, il y a neuf chandeliers sur lesquels sont huit lumières égales et une plus grande. La grande, est distante des autres de deux pieds.

 

Les applaudissements

Ils se font avec les mains selon le rythme de la batterie : 0 0 0 0 0 0 0 0 0

 

Le signe de consentement

Comme au premier grade.

 

Le signe d’opposition

Comme au premier grade.

 

Les appellations

Le Président, porte le titre de Très Sage.

Le Premier Surveillant, celui de Grand Inspecteur.

Le Second Surveillant, celui de Sévère Inspecteur.

Les autres Officiers et les Elus, portent le titre de Frère.

Le Récipiendaire se nomme JOABEN.

 

La place et le bijou du Très Sage

Le Très Sage prend séance sur le Trône à l’Orient. Il n’a pas de bijou particulier.

 

La place et le bijou des Officiers

Les Officiers sont :

Le Grand Inspecteur (à l’Occident coté Midi, pas de bijou particulier)

Le Sévère Inspecteur (à l’Occident coté Septentrion, pas de bijou particulier)

L’Orateur (à L’Orient coté Midi, pas de bijou particulier)

Le Secrétaire (à l’Orient coté Septentrion, pas de bijou particulier)

Le Trésorier (à la gauche de l’Orateur, pas de bijou particulier)

L’Aumônier-Hospitalier (à la droite du Secrétaire, pas de bijou particulier)

Le Maitre des Cérémonies (à la droite du Sévère Inspecteur, pas de bijou particulier)

L’Expert (à la gauche du Grand Inspecteur, pas de bijou particulier)

 

Le Tuileur

Le Tuileur se tient en permanence hors du local pendant la durée des travaux, pour veiller à la garde extérieure du porche dont il répond.

 

Les entrées

Un Frère qui veut pénétrer dans le Chapitre, après l’ouverture des travaux doit, frapper à la porte par la batterie du grade, l’Expert répond de même, et le Frère réplique de même.

Le Frère qui entre, se rend à pas libres entre les Inspecteurs, tire son poignard, et tient son poing, du coté droit, à la hauteur de la hanche, un peu en avant, et attend que le Très Sage, lui dise de prendre place.

Si le Frère est membre du Chapitre, il range son poignard et regagne sa place seul.

Si c’est un Visiteur, le Maitre des Cérémonies, doit le conduire.

 

Les sorties

Un Frère, qui veut quitter les travaux, demande la parole, et prie le Très Sage de lui permettre de se retirer.

Le Frère se rend à l’Occident, entre les Inspecteurs, tire son poignard, et attend que le Très Sage lui accorde la sortie.

Si le Frère est membre du Chapitre, il range son poignard et sort.

Si c’est un Visiteur, le Maitre des Cérémonies, doit le conduire jusqu’à la porte.

 

La demande de la parole

Comme au premier grade.

Au début de son intervention le Frère doit dire: Très Sage.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de MONTALEAU
  • : Instruction du rite Français
  • Contact

Recherche

Liens